VIEW-1948.0 | Gare du CP, Montréal, QC, 1889

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Gare du CP, Montréal, QC, 1889
Wm. Notman & Son
1885-1915, 19e siècle ou 20e siècle
Plaque sèche à la gélatine
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-1948.0
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , Photographie (77678) , Scène urbaine (3948) , Train (189) , transports (150)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Chef de file dans le secteur maritime, Montréal domine également dans le secteur ferroviaire, qui joue un rôle essentiel dans la distribution des produits manufacturés. Deux grands réseaux de chemins de fer sont mis en place au Canada : celui du Grand Tronc couvre le sud du Québec et de l'Ontario à partir de 1854, tandis que celui du Canadien Pacifique traverse le pays et atteint la région de Vancouver en 1886. Or, tous deux installent à Montréal le siège de leurs activités ainsi que leurs principaux ateliers de construction et d'entretien du matériel roulant. L'impact de leur présence sur l'économie de la métropole est considérable.

  • Quoi

    Cet immeuble a été construit pour abriter le siège social de la compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique ainsi que sa principale gare à Montréal, la gare Windsor.

  • L'immeuble se trouve à l'angle sud-ouest du square Dominion (aujourd'hui place du Canada), l'un des lieux les plus prestigieux de Montréal à la fin du XIXe siècle. Situé au coeur du très huppé quartier Saint-Antoine, il est aussi à proximité de la gare Bonaventure du Grand Tronc.

  • Quand

    L'immeuble est mis en chantier en 1887 et inauguré le 1er février 1889. Par la suite, on y fera deux ajouts d'importance, l'un en 1900, l'autre entre 1910 et 1912.

  • Qui

    La conception de l'immeuble est confiée à l'architecte américain Bruce Price (1845-1903). Celui-ci fera sa marque au Canada en construisant d'autres immeubles, dont le célèbre Château Frontenac, à Québec, et la gare-hôtel Viger, dans l'est de Montréal. Price illustre bien l'influence croissante des architectes américains à Montréal à partir de la fin du XIXe siècle.