VIEW-1623 | Meules de blé et charrette chargée de céréales, Portage La Prairie, Man., 1887

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Meules de blé et charrette chargée de céréales, Portage La Prairie, Man., 1887
William McFarlane Notman
1887, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-1623
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  agriculture (280) , Industrie (1055) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire
Voir les commentaires (1)

Clefs pour l'histoire

Lorsque le blé est mûr, il faut le récolter sans attendre, avant le gel. On le place ensuite dans une charrette comme celle-ci, puis on l'entrepose. Une partie des grains, transformée au moulin local, comblera les besoins domestiques en farine. Les surplus sont destinés au marché.

Certaines années, cependant, la récolte n'est pas aussi abondante que prévue. En 1874, par exemple, une épidémie de sauterelles fait des ravages dans la colonie de la Rivière-Rouge, au Manitoba . En 1883, la gelée frappe la Saskatchewan et l'Alberta. Certains fermiers doivent alors se tourner vers la chasse et la pêche pour assurer leur subsistance, comme le faisaient certains des premiers agriculteurs des Prairies.

Source : circuit web 'Désastres et calamités' de Nathalie Lampron (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Le blé est la première et la principale culture d'exportation de l'Ouest canadien à la fin du 19e siècle.

  • La ville de Portage la Prairie est située au Manitoba sur les rives de la rivière Assiniboine, à 88 kilomètres à l'ouest de Winnipeg, au sud du lac Manitoba.

  • Quand

    À la fin des années 1840, Portage la Prairie commence à se développer, avec l'arrivée de nouveaux colons attirés par les riches sols de la région. Dans les années 1880, le chemin de fer fait de la ville un important centre régional.

  • Qui

    William McFarlane Notman devient l'associé de son père, le photographe William Notman, vers 1882. Entre 1884 et 1909, il se rend à plusieurs reprises dans l'Ouest canadien où il photographie le paysage le long du chemin de fer qui s'implante.