VIEW-1582 | Toboggan au parc du Mont-Royal, Montréal, Qc, 1885

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Toboggan au parc du Mont-Royal, Montréal, Qc, 1885
Wm. Notman & Son
1885, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-1582
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Art (2774) , composite (315) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Cette photo composite présente les membres du Club de la Tuque Bleue pratiquant leur sport d'hiver préféré sur les flancs du Mont Royal.

Inauguré en 1876, le parc du Mont Royal est alors considéré par l'élite anglophone du « Mile Carré Doré » comme le prolongement « naturel » de leur quartier, et celle-ci imagine mal que ce parc puisse être accessible à tous. En conséquence, une frontière imaginaire divise le Mont Royal en deux parties dès les années 1880. Pour les amateurs de sports d'hiver, cette division signifie que les « gens bien »glissent dans la partie ouest tandis que la jeunesse des quartiers populaires dévale les pentes du front est.

Toutefois la glissade, cette « folie nouvelle », ne plait pas à tout le monde. En 1885, l'évêque de Montréal, Monseigneur Fabre (1827-1896), met les catholiques en garde contre les occasions de péché associées à cette activité pratiquée à la fois par les hommes et par les femmes.

  • Quoi

    Pour les Amérindiens, le toboggan a longtemps été un moyen de transport indispensable. Au XIXe siècle, il devient plutôt une activité hivernale ludique.

  • Le Toboggan and Ski Club eut ses quartiers et ses équipements pendant plus de 60 ans sur les flancs du Mont Royal, près de l'actuel lac des castors.

  • Quand

    Pour les amateurs de sports d'hiver, le carnaval d'hiver a été le point culminant de la saison froide de 1883 à 1889.

  • Qui

    En milieu rural, le toboggan plaisait surtout aux enfants. Toutefois, cette activité était surtout pratiquée en milieu urbain par de jeunes adultes.