VIEW-11536 | Salle commune, hôpital Hôtel-Dieu, Montréal, QC, 1911

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Salle commune, hôpital Hôtel-Dieu, Montréal, QC, 1911
Wm. Notman & Son
1911, 20e siècle
Gélatine argentique
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-11536
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , médicale (125) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les élites montréalaises prennent conscience des problèmes sociaux engendrés par l'urbanisation et l'industrialisation. Pendant longtemps, on s'était contenté d'y répondre par la charité envers les démunis. On réclame maintenant des réformes en profondeur. Les interventions les plus énergiques et les plus beaux succès du réformisme social ont lieu dans le domaine de la santé.

Il faut dire qu'à la fin du XIXe siècle, Montréal reste sur ce plan une ville dangereuse. Le taux de mortalité, en particulier la mortalité infantile, y est élevé, et plus d'un enfant sur quatre meurt avant d'atteindre l'âge de un an. La situation est plus grave chez les Canadiens français que parmi les autres groupes. Les médecins intensifient leur campagne en faveur de l'hygiène publique, avec l'appui d'hommes d'affaires ainsi que de femmes associées aux mouvements féministes et aux organismes de charité. Leur plus éminent porte-parole est le docteur Emmanuel-Persillier Lachapelle.

  • Quoi

    L'Hôtel-Dieu, fondé par Jeanne Mance, est le plus ancien hôpital de Montréal. Il est dirigé par une communauté religieuse, les Hospitalières de Saint-Joseph. En 1911, la majorité des malades est encore hébergée dans de grandes salles communes, comme celle qui apparaît sur la photographie.

  • Situé pendant plus de deux siècles dans le Vieux-Montréal, l'Hôtel-Dieu s'installe en 1861 sur un vaste emplacement à l'angle de l'avenue des Pins et de la rue Saint-Urbain.

  • Quand

    En 1911, Montréal compte, en plus de l'Hôtel-Dieu, d'autres établissements de santé à vocation générale. On y trouve notamment les hôpitaux Montreal General (1819), Notre-Dame (1880), Royal Victoria (1887) et Western (1895), de même que plusieurs établissements spécialisés s'adressant à des clientèles spécifiques (maternité, enfance, maladie mentale, etc.).

  • Qui

    Emmanuel-Persillier Lachapelle (1845-1918) est professeur à la faculté de médecine de l'Université Laval, à Montréal, et l'un des fondateurs de l'hôpital Notre-Dame. Il est président du Conseil d'hygiène de la province de Québec de 1887 à 1918.