P316_A.03 | Certificats de bonne conduite et de congé décerné à David Walker

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Certificat
Certificats de bonne conduite et de congé décerné à David Walker
1859, 19e siècle
16 x 33 cm
Don de David Ross McCord
P316_A.03
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Certificat (5)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Au 19e siècle, à l'apogée des explorations dans l'Arctique, les marins sont nombreux à offrir leurs services. Outre le capitaine, ses officiers et les simples marins, les équipages sont composés d'hommes spécialement choisis pour ce type de voyage. On les sélectionne en fonction de plusieurs critères, notamment leurs états de service dans la marine, leur santé et leur caractère. Habituellement, leur taille ne dépasse pas 1,7 mètre, ce qui rend la vie plus facile dans les quartiers exigus des navires de l'époque. Au sein d'un équipage, on trouve un aumônier qui veille au salut des hommes devant l'éternel, mais aussi des interprètes, des vétérans de l'Arctique (incluant d'anciens baleiniers), des chauffeurs pour alimenter les machines à vapeur et même des chiens pour tirer les traîneaux ! Toute expédition inclut également un médecin qui s'occupera de la santé de l'équipage. Souvent, comme dans le cas de David Walker (1837-1917), le médecin joue aussi le rôle de naturaliste et d'officier scientifique, et devient même instituteur pendant les longs mois d'hivernage.

  • Quoi

    Signé par le capitaine du Fox et leader de l'expédition arctique de 1857-1859, Francis Leopold McClintock, ce certificat de bonne conduite et de congé est un document administratif qui évalue le comportement d'un marin pendant une mission et met fin à son service actif sur le navire.

  • Le Fox sur lequel navigue Walker est immobilisé par les glaces de la baie de Baffin et passe l'hiver de 1857-1858 à dériver. L'été suivant, il reprend le voyage et atteint le détroit de Bellot, non loin de l'anse de Prince Regent, où il hiverne à nouveau. Il rentre en Angleterre l'année suivante.

  • Quand

    David Walker est né à Belfast en décembre 1837. Il explore l'Arctique entre 1857 et 1859. Il décède en mai 1917 après avoir émigré aux États-Unis.

  • Qui

    David Walker devient, à dix-neuf ans, le plus jeune diplômé du Royal College of Surgeons d'Irlande. C'est donc à titre de médecin et en tant que naturaliste et photographe qu'il se porte volontaire pour l'expédition arctique du capitaine Francis Leopold McClintock.