P001-D02_10-416.1 | Liste des toasts, inauguration du pont Victoria, 1859

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Liste
Liste des toasts, inauguration du pont Victoria, 1859
1859, 19e siècle
Encre sur papier
12.7 x 23.3 cm
Don de Mr. David Ross McCord
P001-D02_10-416.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Programme (3)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Dans les années 1850, des institutions comme l'Université McGill, l'église Christ Church, le cimetière du mont Royal et l'Hôpital général de Montréal symbolisent la force de la communauté anglophone de Montréal. L'achèvement du pont Victoria en 1859 constitua l'occasion de tenir un banquet au cours duquel furent célébrées les institutions britanniques. Les toasts habituels à la reine et au prince de Galles ont été suivis de toasts au Grand Tronc et à ses ingénieurs, entrepreneurs et employés. Les dames de l'assistance n'ont pas été oubliées : le toast qu'on leur a porté a été accompagné de la chanson « Here's a health to all good lasses ».

Source : circuit web 'La Confédération : Objectif Canada' de Brian J. Young, Université McGill (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Le toast, qui invite à boire en l'honneur d'une personne ou d'un événement, est une tradition qui encourage le respect et l'harmonie sociale. Quatorze toasts avec accompagnement musical ont été proposés à l'inauguration du pont.

  • L'inauguration du pont a donné lieu à deux événements officiels : la pose de la dernière brique du côté de Montréal, et au centre du pont, celle du dernier rivet. Un banquet de 600 convives a ensuite eu lieu dans un hangar de train spécialement décoré pour l'occasion.

  • Quand

    L'inauguration a duré la majeure partie de la journée du samedi 25 août 1860. La seule obligation du prince, le lendemain, était un service anglican.

  • Qui

    Les Canadiens, et plus particulièrement les Montréalais, avaient souvent subi des divisions ethniques et religieuses. L'inauguration du pont, le rôle de la Couronne et les toasts à l'amitié et à l'honneur constituaient autant de façons d'unifier le pays.