MP-1994.32.2 | Femme recevant pour le thé, Knowlton, QC, vers 1900

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Femme recevant pour le thé, Knowlton, QC, vers 1900
Sally Eliza Wood
1900, 19e siècle ou 20e siècle
Plaque sèche à la gélatine
12 x 17 cm
Don de Mrs. Sara Tauben
MP-1994.32.2
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Occupation (1110) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

La consommation traduit aussi une volonté de doter les rituels de la vie quotidienne d'un grand raffinement. Les repas sont marqués d'une plus grande formalité. La famille se retrouve dans la salle à manger autour d'une table recouverte d'une nappe de toile blanche. Les couverts sont disposés avec soin; les assiettes sont de porcelaine ou de faïence avec des motifs imprimés; on utilise une coutellerie d'argent ou plaquée argent, selon les nouveaux procédés industriels. La maîtresse de la maison préside au rituel victorien par excellence : le service du thé. Ainsi, des types d'objets et un mode de vie, autrefois réservés aux milieux aristocratiques, deviennent accessibles aux membres de la classe moyenne qui aspirent à s'approprier ce mode de vie ou du moins à l'imiter.

References
Sources imprimées



Christian Vachon, « Étude et mise en valeur de la collection de photographies anciennes de la Société historique du comté de Brôme à travers une exposition » (mémoire de maîtrise en histoire de l'art), UQAM, 1989, p. 273-276.




Françoise De Maulde, Sir Thomas Lipton, Paris, Gallimard, 1990, p. 42-59.



Michel Finkoff, Mes jardins de thé. Voyages dans les plantations de Ceylan et Darjeeling, Paris, Albin Michel, 1990, p. 9-18.



John Porter, dir., Un art de vivre. Le meuble de goût à l'époque victorienne au Québec, Montréal, Musée des beaux-arts de Montréal, 1993, p. 137-138.

  • Quoi

    Une photographie qui documente la vie privée dans les Cantons de l'Est vers 1900. Deux femmes se retrouvent dans la salle à manger pour partager un repas.

  • Pendant la deuxième moitié du XIXe siècle, la consommation du thé connaît une progression extraordinaire. Pour répondre à cette demande croissante, la Grande-Bretagne et les pays de l'Empire importent de vastes quantités de thé des Indes et du Ceylan.

  • Quand

    Est-ce l'heure du déjeuner ou celle du thé? Quoi qu'il en soit, le service du thé y occupe une place importante.

  • Qui

    L'auteure de cette photographie est Sally Eliza Wood (1857-1928). Elle ouvre un studio de photographe à Knowlton au tournant du XXe siècle, à une époque où les femmes exercent rarement ce métier.