MP-1982.69.5 | Salle des matrices, Berliner Gramophone Company, Montréal, QC, 1910

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Salle des matrices, Berliner Gramophone Company, Montréal, QC, 1910
Anonyme - Anonymous
1910, 20e siècle
Gélatine argentique
12 x 17 cm
MP-1982.69.5
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , industrielle (826) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

La vie quotidienne des Canadiens à la fin du XIXe siècle est marquée par une révolution dans le domaine de la transmission du son à distance et des télécommunications. Le phonographe fait partie de cette révolution. Il donnera notamment naissance aux industries du disque et de la chanson.

En 1877, Thomas Edison fabrique un phonographe à cylindre, à West Orange (États-Unis). Le micro est inventé en 1878 par l'Anglais D. E. Hughes. En 1881, le Français Clément Ader applique son procédé stéréophonique aux auditions musicales. En 1896, l'Italien Guglielmo Marconi réalise la première installation pratique de radio, dont les relais installés à Terre-Neuve et en Irlande permettent la transmission des télégrammes internationaux. Le 28 décembre 1895, on présente, au Grand Café, à Paris, les films des frères Louis et Auguste Lumière.

Montréal possède dès 1899 une usine de fabrication de phonographes : la Berliner Gramophone Co., qui fait des enregistrements à partir de 1904. C'est une des premières industries du genre au monde. À la même époque, on tourne des films au Canada.

Toutes ces inventions réorganisent complètement les loisirs des Canadiens, en plus d'abolir les distances entre eux et les autres peuples.

Source : circuit web 'Tout nouveau, tout beau, la techno' de Jacques G. Ruelland, Université de Montréal (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    La Berliner Gramophone Co. de Montréal fabrique de l'équipement pour l'enregistrement sonore et des disques.

  • À Montréal, la Berliner Gramophone Co. établit son atelier dans des locaux loués de Bell Telephone Co. et ouvre un magasin au 2315-2316, rue Sainte-Catherine.

  • Quand

    En 1908, la Berliner Gramophone Co. construit une nouvelle usine au coin des rues Saint-Antoine et Lenoir, un des premiers bâtiments en béton armé de Montréal.

  • Qui

    L'Allemand Émile Berliner crée avec des partenaires la Berliner Gramophone Co. en 1895. Elle connaît des débuts tumultueux, marqués par la course à l'enregistrement des brevets, l'espionnage industriel et les rivalités personnelles.