MP-1980.208.3 | Immigrants russes au bureau d'immigration américain, Winnipeg, Man., 1905

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Immigrants russes au bureau d'immigration américain, Winnipeg, Man., 1905
Anonyme - Anonymous
1905, 20e siècle
Gélatine argentique
12 x 9 cm
Don de The Niagara County Historical Society Inc.
MP-1980.208.3
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  enfant (1314) , informel (1120) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

L'arrivée au Canada de plus de deux millions d'immigrants, entre 1896 et 1914, surtout des Britanniques, des Américains et des Européens, constitue un défi de taille pour la société canadienne. Un grand nombre des nouveaux venus s'établissent sur des fermes des Prairies, stimulant ainsi l'agriculture et le commerce de la région. D'autres aboutissent dans les ghettos ethniques de Montréal, Toronto, Winnipeg ou Vancouver, ce qui a pour effet d'aggraver les problèmes de surpopulation et d'hygiène de ces quartiers.

Pour les syndicats, cette immigration augmente parfois outrageusement le nombre d'ouvriers en quête d'emplois, ce qui nuit à la négociation collective. En revanche, certains immigrants possèdent une expérience syndicale et une conscience ouvrière qui contribuent au renforcement des organisations syndicales. En Colombie-Britannique et dans le nord de l'Ontario et du Québec, par exemple, les Ukrainiens, les Finlandais et les Polonais serrent les rangs avec les Canadiens anglais et les Canadiens français pour former des unités de la Western Federation of Miners.

  • Quoi

    Ces immigrants russes, récemment arrivés d'Europe, attendent devant le bureau d'immigration des États-Unis, à Winnipeg. Des milliers d'autres s'installent dans la métropole manitobaine : leur nombre passe de 1 400 à 8 600 entre 1901 et 1911.

  • Winnipeg, métropole régionale des Prairies, constituait au début du XXe siècle une plaque tournante des grands mouvements de population. Un grand nombre d'immigrants y faisaient un arrêt avant d'aller s'installer sur des terres.

  • Quand

    Ce cliché a été réalisé en 1905, époque où l'immigration bat son plein. L'accroissement démographique de la ville est si rapide et considérable que Winnipeg ne tarde pas à regrouper un grand éventail de syndicats, la plupart affiliés au Conseil des métiers et du travail de Winnipeg, une fédération chargée de coordonner les actions de ses groupes membres à l'échelle municipale.

  • Qui

    Le Canada réussit dorénavant à conserver la majeure partie des immigrants sur son territoire, tellement il offre des possibilités d'avenir intéressantes. Mais ces immigrants russes nous rappellent que certains étrangers restent de passage, toujours attirés par les États-Unis.