MP-1979.111.18 | L'ascension du col Chilkoot, ruée vers l'or du Klondike, Yuk., 1898

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
L'ascension du col Chilkoot, ruée vers l'or du Klondike, Yuk., 1898
Edwin Tappan Adney
1898, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
10 x 12 cm
MP-1979.111.18
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  ascension du col Chilkoot (1) , charge (2) , événement (534) , Histoire (951) , Photographie (77678) , ruée vers l'or du Klondike (14) , territoire du Yukon (7)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Cette scène est l'une des plus connues de l'histoire canadienne - ces mineurs qui font l'ascension de la dernière section, la plus escarpée, du col Chilkoot à l'hiver de 1897-1898. L'image d'hommes et de femmes ployant sous la charge pendant la montée difficile est inoubliable. La file était ininterrompue, 24 heures sur 24, et ceux qui tombaient de fatigue pouvaient devoir attendre quatre heures avant d'y trouver une place de nouveau. Faire l'ascension une fois était difficile, mais devoir la faire 20 fois dépassait les capacités de certains. La descente était facile, toutefois. De profonds sillons dans la neige permettaient de glisser sur des morceaux de bois, tels des toboggans. Voici une image qui montre bien la difficulté de l'ascension.

Source : circuit web 'En route pour le Klondike! La quête vers l'or' de William R. Morrison, University of Northern British Columbia (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Ces hommes transportent des vivres, des vêtements et d'autres marchandises depuis l'Alaska vers le Canada par le col Chilkoot.

  • Le photographe est placé du côté américain du col, à proximité du sommet, au point le plus escarpé.

  • Quand

    La prise de vue date de 1898. Ces marchandises devaient durer de six à douze mois.

  • Qui

    Ces hommes non identifiés ploient sous la charge pendant l'ascension du terrible col. Des femmes ont aussi suivi la piste, mais aucune ne figure sur cette photographie.