MP-1978.29.8 | Le Montreal Hunt Club au chemin Mile End, près de Montréal, QC, 1859

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Le Montreal Hunt Club au chemin Mile End, près de Montréal, QC, 1859
1859, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur carton - Papier albuminé
27.9 x 35.6 cm
Achat de Montreal Book Auction
MP-1978.29.8
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  chasse au renard (6) , chemin de terre (1) , chemin Mile End (1) , cheval (37) , environs de Montréal (15) , équitation (16) , été (64) , loisirs (132) , Occupation (1110) , occupation (332) , Photographie (77678) , routier (28) , rural (31)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Dis-moi à quoi tu joues ? Comment occupes-tu ton temps libre, en compagnie de qui ? Je te dirai qui tu es ! Tout, de l'habillement aux comportements en passant par le contenu des conversations et la manière d'exercer une activité, contribue à renforcer le prestige des loisirs élitaires. Dans la majorité des associations, le caractère social des activités sportives l'emporte même sur les dimensions proprement récréatives ou compétitives. L'exercice d'un sport constitue en même temps l'occasion d'afficher les valeurs que les élites souhaitent promouvoir. Par conséquent, pour devenir membre d'un club sélect comme le Montreal Hunt Club, fondé en 1829, il n'importe pas tant d'être jeune et adroit que de jouir d'un statut social élevé. Une fois admis, on en demeure généralement membre à vie, tout comme des autres clubs, d'ailleurs.

References
Cyndy Aron, A History of Vacations in the United States, New York, Oxford University Press, 1999, p. 7

Alan Metcalfe, « The Evolution of Organized Physical Recreation in Montreal, 1840-1895 », dans Social History / Histoire sociale, vol. XI, no 21 (mai 1978), p. 146.

  • Quoi

    Quoi de mieux que cette chasse à courre pour perpétuer les traditions aristocratiques et promouvoir la masculinité et le raffinement des Britanniques en terre d'Amérique ?

  • Les limites des villes coloniales à peine franchies, il est encore possible de pratiquer la chasse à proximité des centres urbains, au milieu du 19e siècle.

  • Quand

    À partir des années 1850, la chasse et la pêche sont des activités recherchées car elles sont considérées comme des antidotes au monde moderne, alors en pleine phase d'industrialisation et d'urbanisation.

  • Qui

    Des hommes exclusivement, membres du sélect Montreal Hunt Club, leurs chevaux racés et leurs chiens bien dressés se retrouvent en cette fin d'automne, fin prêts pour le départ d'une expédition de chasse à courre.