MP-1978.107.150 | Jour de déménagement (?), Évincement (?), Montréal, QC, vers 1930

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Jour de déménagement (?), Évincement (?), Montréal, QC, vers 1930
Anonyme - Anonymous
Vers 1930, 20e siècle
Plaque sèche à la gélatine
12 x 17 cm
Achat de Napoleon Antiques
MP-1978.107.150
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  bâche (1) , chaise (2) , cuisinière (1) , cuvette (1) , évincement ? (1) , jour de déménagement ? (2) , mobilier (2) , Montréal (314) , Paysage urbain (412) , Photographie (77678) , scène de rue (1738) , Scène urbaine (3948)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Pour beaucoup de Canadiens, le logement est un problème aigu. Même si elles vident les coffres des administrations municipales, les allocations de secours sont trop modestes pour couvrir le loyer, sauf dans le cas des appartements les plus petits, les plus sales et les plus délabrés. Bon nombre de ceux qui travaillent encore à temps partiel ou même à plein temps ne peuvent s'offrir mieux.

Cette incapacité à payer le loyer entraîne de nombreux déménagements involontaires. Les familles partagent souvent des habitations insalubres dans les quartiers pauvres des grandes villes. Le lieutenant-gouverneur de l'Ontario, Herbert B. Bruce (1868-1963), rapporte en 1934 que Toronto a besoin d'au moins 25 000 nouvelles habitations pour loger adéquatement la population de la ville. On aurait pu dire la même chose de Montréal, Winnipeg et Vancouver.

  • Quoi

    La légende de cette photographie ne nous dit pas si les propriétaires de ces meubles ont choisi de déménager ou s'ils ont été expulsés. L'absence d'un camion de déménagement nous incite à pencher pour la seconde hypothèse.

  • À Montréal, les bas quartiers sont regroupés dans les secteurs est et sud de la ville. Les quartiers situés au nord et à l'ouest du mont Royal sont beaucoup plus cossus.

  • Quand

    Le roman Bonheur d'occasion de Gabrielle Roy (1909-1983), publié en 1945, décrit Saint-Henri, un quartier montréalais où l'on retrouve de nombreux taudis. L'action se situe au moment où la guerre met fin à la Crise.

  • Qui

    Camillien Houde (1889-1958), un conservateur populiste, sera maire de Montréal de 1928 à 1932, de 1934 à 1936, de 1938 à 1940 et encore six autres années après la Seconde Guerre mondiale.