MP-0000.888.12 | Terrain de boulingrin et court de tennis, Outremont, QC, vers 1910

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Impression
Terrain de boulingrin et court de tennis, Outremont, QC, vers 1910
Anonyme - Anonymous
Vers 1910, 20e siècle
Encre de couleur sur papier monté sur carton - Photolithographie
8 x 13 cm
Don de Mr. Stanley G. Triggs
MP-0000.888.12
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  boulingrin (2) , court de tennis (1) , environs de Montréal (15) , Impression (4091) , Outremont (2) , Paysage urbain (412) , scène de rue (1738) , Scène urbaine (3948)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Ce n'est pas seulement au nom des enfants qu'on réclame l'installation d'équipements récréatifs. Les adultes sont aussi visés par les campagnes de sensibilisation menées par les réformistes afin d'élargir l'accès aux loisirs. Avec le temps, le développement des villes provoque la disparition des espaces libres, processus qui s'était amorcé dans les dernières décennies du XIXe siècle. Pressées de toute part, les municipalités en viennent donc à doter les parcs d'installations diverses, destinées à toute la population. Aux balançoires, glissoires, bacs de sable et terrains de jeux s'ajoutent des terrains consacrées à la pratique du baseball, du cricket, du tennis et d'autres sports qui nécessitent des espaces relativement dégagés et d'une grandeur adéquate. Conçus à l'origine pour la promenade et la détente, les parcs se transforment peu à peu en des lieux destinés à la pratique d'une foule d'activités.

  • Quoi

    En l'absence de terrains publics, le tennis demeure pendant longtemps un sport exclusivement réservé aux élites.

  • Ce n'est qu'à partir du moment où des terrains sont aménagés dans les parcs publics que la pratique du tennis se répand aux autres catégories sociales.

  • Quand

    Il faut attendre jusque dans les années 1910 pour que les municipalités canadiennes commencent à installer des terrains de tennis dans les parcs.

  • Qui

    Si les élites apprécient le tennis en lui-même, elles l'aiment surtout parce que les parties s'accompagnent souvent d'activités propices aux rencontres, tels des piques-niques et des séances de thé.