MP-0000.859.5 | Raymond Préfontaine, maire, avant 1905

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Impression
Raymond Préfontaine, maire, avant 1905
Avant 1905, 20e siècle
Encre sur papier - Demi-ton
11 x 7.5 cm
Don de Mr. Stanley Triggs
MP-0000.859.5
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Impression (4091) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Une scène politique fort animée

Au tournant du XXe siècle, les divisions sociales et ethniques qui caractérisent la métropole ne manquent pas de se refléter dans la vie politique. La lutte entre populistes et réformistes se poursuit et même s'intensifie. L'homme politique le plus populaire de Montréal, Raymond Préfontaine, accède à la mairie en 1898 et conserve ce poste jusqu'en 1902, date de sa retraite de la vie municipale. La machine politique qu'il a mise en place s'effondre toutefois à la suite des succès électoraux des réformistes, en 1898 et en 1900. Ces derniers réussissent à attirer dans leurs rangs un certain nombre d'hommes d'affaires francophones, dont le chef de file est Hormisdas Laporte (1850-1934), qui sera échevin à compter de 1897 et maire de 1904 à 1906. Laporte et son collègue Herbert Brown Ames (1863-1954), leader des réformistes anglophones, tentent d'assainir la situation financière de la Ville et d'améliorer les services municipaux, en particulier celui de l'hygiène.

  • Quoi

    Raymond Préfontaine est une figure controversée qui ne laisse personne indifférent. Pour certains, il est le « Haussmann de Montréal » à cause des travaux de voirie qu'il fait réaliser. Pour d'autres, il est le héraut du petit peuple canadien-français. D'autres, enfin, le considèrent comme le symbole du clientélisme et de la corruption.

  • Raymond Préfontaine commence sa carrière en politique municipale à Hochelaga, dont il devient maire. L'annexion de cette ville de banlieue, en 1883, lui permet d'accéder au conseil municipal de Montréal, où il met sur pied une organisation politique particulièrement efficace.

  • Quand

    En 1898, quand il accède à la mairie, Préfontaine perd le pouvoir qu'il avait exercé jusque-là. En effet, ce poste est plutôt honorifique, le maire ayant peu de responsabilités. Il est toutefois membre d'office de la Commission du havre et il espère user de son influence pour faire avancer les projets de développement du port dans l'est de la ville.

  • Qui

    Raymond Préfontaine (1850-1905) est avocat et homme politique. Député libéral, d'abord à Québec, puis à Ottawa, il est ministre fédéral de la Marine et des Pêcheries de 1902 jusqu'à son décès. Son mariage avec l'une des filles de Jean-Baptiste Rolland, en 1876, l'introduit dans une des grandes familles francophones du monde des affaires.