MP-0000.857.5 | « Rosemount », résidence de Son Altesse Royale le prince Arthur, Montréal, QC, 1869

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Impression
« Rosemount », résidence de Son Altesse Royale le prince Arthur, Montréal, QC, 1869
Anonyme - Anonymous
1869, 19e siècle
Encre sur papier monté sur carton - Leggotype
20 x 23 cm
Don de Mr. Stanley G. Triggs
MP-0000.857.5
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Art (2774) , dessin (18380) , Dessin (18637) , Impression (4091)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

En 1860, la reine Victoria envoie son fils, le prince Albert, en visite au Canada. Les mères et leurs filles suivent attentivement tous ses déplacements. À Montréal, il habite avec sa suite « Rosemount », la résidence de John Rose. Pour l'occasion, la maison est décorée « avec goût » et remeublée.

De longues descriptions de chaque pièce sont publiées dans le Montreal Herald. Le goût victorien pour les nouveautés techniques, le motif et la diversité est évident dans cet extrait :

« Le hall est recouvert de papier peint en imitation marbre et dans des niches sont placées des figures féminines portant des lampes au gaz. La bibliothèque, à gauche de l'entrée[,] est décorée en vert foncé avec des rayures dorées. Il y a des rideaux en damassé vert, un tapis de moquette vert aux motifs de fleurs de lys, des rayons en palissandre et une cheminée en marbre blanc. »

References
[Henry James Morgan,] Tour of HRH the Prince of Wales Through British America and the United States, by a British Canadian, Montréal, John Lovell, 1860, p. 103-106.

Peter Ward, A History of Domestic Space : Privacy and the Canadian Home, Vancouver, University of British Columbia Press, 1999.

Donald MacKay, The Square Mile : Merchant Princes of Montreal, Toronto, Douglas and McIntyre, 1987.

  • Quoi

    « Rosemount » est une maison mi-victorienne qui a servi de résidence officielle à sa majesté le prince Albert lors de sa visite à Montréal en 1860.

  • Cette maison, située dans une partie de Montréal connue sous le nom de Square Mile, a été démolie en 1933.

  • Quand

    « Rosemount » a été construite en pierre calcaire et en briques en 1848. Le Montreal Herald la décrit en 1860 comme « parfaitement blanche, puisque les briques ont été peintes ».

  • Qui

    John Rose, avocat et homme politique, a fait construire « Rosemount » en 1848. Il a habité cette résidence avec sa femme Charlotte et leurs cinq enfants.