MP-0000.840.29 | Serre, parc La Fontaine, Montréal, QC, vers 1910

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Impression
Serre, parc La Fontaine, Montréal, QC, vers 1910
Anonyme - Anonymous
Vers 1910, 20e siècle
Encre de couleur sur papier monté sur carton - Photolithographie
9 x 14 cm
Don de Mr. Stanley G. Triggs
MP-0000.840.29
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Impression (4091) , Parc (163) , Personne (1283) , scène de rue (1738) , Scène urbaine (3948)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le développement des parcs municipaux favorise les activités de loisir. Les trois plus importants - les parcs Mont-Royal et La Fontaine ainsi que l'île Sainte-Hélène (aujourd'hui le parc Jean-Drapeau) - restent les joyaux du réseau montréalais. Les annexions de municipalités de banlieue en apportent de nouveaux, qui deviennent des parcs de quartier ou de voisinage. En outre, la Ville ouvre ses premiers terrains de jeux pour les enfants.

  • Quoi

    Le parc La Fontaine, qui a fait l'objet d'aménagements importants, devient une destination populaire à partir du début du XXe siècle. C'est le grand parc de l'est de la ville.

  • Le parc La Fontaine est sis à l'emplacement de l'ancienne ferme Logan, au nord de la rue Sherbrooke. Sa partie ouest, que le gouvernement fédéral donne à la Ville en 1909, fait l'objet d'aménagements paysagers. Sa partie est, que le même gouvernement loue à long terme à Montréal, est consacrée aux jeux et aux activités sportives.

  • Quand

    Les serres représentées sur la carte postale sont construites en 1889 dans le but de remplacer celles du square Viger. Elles seront démolies en 1954. L'aménagement des deux étangs artificiels, l'une des grandes attractions du parc, se termine vers 1903.

  • Qui

    Le parc LaFontaine est surtout fréquenté par la population francophone de l'est de la ville. Il devient rapidement une véritable référence dans la culture populaire francophone, un des lieux de loisir et de rencontre les plus fréquentés de la ville.