MP-0000.668.7 | Mine Larose, Cobalt, Ont. vers 1907

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Impression
Mine Larose, Cobalt, Ont. vers 1907
Vers 1907, 19e siècle
Encre sur papier monté sur carton - Demi-ton
9.5 x 18.8 cm
Don de Mr. Stanley G. Triggs
MP-0000.668.7
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Impression (4091) , Industrie (1055)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le forgeron Fred Larose demeure intimement associé à l'histoire du village de Cobalt dans le Nord ontarien. Affecté à la construction du chemin de fer Témiscamingue-et-Nord-Ontario, il passe une partie de son temps à prospecter les bois des alentours avec l'accord de son patron, avec qui il prévoit partager ses découvertes. Ses efforts seront récompensés à l'automne 1903. Après quelques péripéties, les concessions minières, qui deviennent la mine Larose, se retrouvent entre les mains des deux frères Timmins, propriétaires d'un magasin général à Mattawa, ainsi que de leurs partenaires. Comme il y a du cobalt dans les veines argentifères de la région, le nom de Cobalt est donné à cette localité avant même qu'elle ne devienne célèbre en raison de l'argent qu'on en tirera. À l'image du Klondike, Cobalt est le témoin d'une ruée qui reste unique dans l'histoire canadienne.

  • Quoi

    Voici la mine Larose telle qu'elle apparaît au cours de ses premières années d'activité. Le bâtiment principal, plus près de la voie ferrée, abrite le premier puits de la mine, déjà bordé d'un amoncellement de résidus.

  • La proximité de la voie ferrée principale du Témiscamingue-et-Nord-Ontario et du village de Cobalt, situé à deux kilomètres plus au nord, avantagent les propriétaires de l'entreprise.

  • Quand

    On retrouve une photographie presque identique dans le Rapport annuel du Bureau des mines de l'Ontario pour l'année 1907, ce qui nous a permis de dater la photographie avec précision.

  • Qui

    La richesse exceptionnelle des gisements d'argent de Cobalt favorise l'ascension d'un groupe de petits entrepreneurs canadiens, comme les frères Timmins, et la formation d'une bourgeoisie canadienne, jusque-là peu présente dans le secteur minier.