MP-0000.50.1 | Route probable de l'expédition de Franklin, plaque de lanterne magique peinte, 1855-1860

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Peinture
Route probable de l'expédition de Franklin, plaque de lanterne magique peinte, 1855-1860
Anonyme - Anonymous
1855-1860, 19e siècle
Peinture sur verre
7 x 7 cm
Achat de Arts & Antiques
MP-0000.50.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Art (2774) , peinture (2227) , Peinture (2229)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Pour les Européens du 19e siècle, la géographie de l'Arctique livre graduellement la plupart de ses secrets, et cela est dû en grande partie aux expéditions menées par plusieurs générations d'explorateurs depuis l'époque de Jean et Sébastien Cabot au 15e siècle. C'est donc une cartographie de plus en plus précise qui prend forme au cours de cette période. Elle est basée sur le travail de reconnaissance des explorateurs, certes, mais aussi sur les récits et les indications des Inuits rencontrés au cours des voyages. Peu à peu, les détails flous des cartes, souvent basés sur de simples suppositions, font place à des indications de plus en plus précises. Cette carte, par exemple, nous permet de constater que vers 1850, la géographie de l'Arctique est à peu près établie malgré quelques petites imprécisions.

  • Quoi

    La carte montre le trajet probablement emprunté en 1845-1847 par la dernière expédition de sir John Franklin (1786-1847), explorateur britannique. Franklin périt au cours de cette expédition qui a pour but de découvrir le passage du Nord-Ouest.

  • Le Grand Nord canadien, qui aujourd'hui comprend les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon et le Nunavut, couvre une superficie de près de quatre millions de kilomètres carrés. Cette étendue représente presque 40 % de l'ensemble du territoire canadien.

  • Quand

    Sir John Franklin (1786-1847) quitte l'Angleterre en 1845 pour se rendre dans l'Arctique. Deux ans plus tard, étant toujours sans nouvelles de l'explorateur, l'Amirauté britannique envoie des navires à sa recherche. Ce n'est qu'en 1858-1859 qu'une expédition menée par Rae et McClintock découvre des vestiges de l'équipée de Franklin.

  • Qui

    Sir John Franklin est officier de marine, explorateur et auteur. Il mène une brillante carrière dans la Royal Navy, participant notamment à la bataille de Trafalgar et prenant part à une exploration au large de l'Australie.