MP-0000.356 | Autochtones avec des agents de la Police à cheval du Nord-Ouest et un tambour de danse, Rivière Qui Barre, Alb., 1900

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Autochtones avec des agents de la Police à cheval du Nord-Ouest et un tambour de danse, Rivière Qui Barre, Alb., 1900
H. B. Dawson
1900, 20e siècle
Gélatine argentique
10 x 12 cm
MP-0000.356
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Autochtone (375) , Ethnologie (606) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

S'agit-il d'une célébration à laquelle les agents de la Police à cheval participent à titre d'invités? Ou assiste-t-on à une exécution de la danse du soleil, cette pratique interdite par les autorités en vertu du pouvoir qui leur a été conféré par la Loi sur les Indiens, ce qui expliquerait la présence de la police, venue pour mettre fin au rituel et pour arrêter les danseurs? La danse du soleil, une cérémonie spirituelle qui comporte des actes d'auto-mutilation, était au coeur de la culture des Pieds-Noirs, mais elle était proscrite depuis de nombreuses années en raison de son caractère barbare et païen. Le fait que le tambour soit identifié sur la photographie comme un « tambour de danse » donne à penser que la police est ici présente pour faire respecter la loi.

  • Quoi

    Cette photographie montre des membres des Premières nations et deux agents de la Police à cheval.

  • La photographie a été prise à la Rivière qui Barre, au nord d'Edmonton, en Alberta.

  • Quand

    Lorsque cette photographie a été prise en 1900, les représentants canadiens essayaient de mettre fin à la danse du soleil, un rite propre à la culture des Premières nations.

  • Qui

    Il s'agit d'un groupe d'hommes autochtones et de deux agents de la Police à cheval. Notez la charrette de la Rivière-rouge à l'arrière-plan, à gauche.