MP-0000.3058 | Point de vue, chutes Niagara, Ont., vers 1880

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Point de vue, chutes Niagara, Ont., vers 1880
George Barker
Vers 1880, 19e siècle
Papier albuminé
7.7 x 15.4 cm
MP-0000.3058
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  chutes (388) , Photographie (77678) , Scène marine (2221)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

La production de vues stéréoscopiques destinées aux touristes est une intéressante source de revenus pour les studios photographiques. Il n'y a pas de limite aux sujets potentiels du photographe : les panoramas des grandes villes, les monuments historiques, les édifices publics, les scènes pittoresques, les ruines romantiques, les paysages grandioses. Hier, comme aujourd'hui, les chutes Niagara sont parmi les plus populaires destinations touristiques d'Amérique.

References
Source imprimée



Karen Dubinsky, The Second Greatest Disappointment, New Brunswick, New Jersey, Rutgers University Press, 1999, p. 19-52.



Source en ligne



The History of stereoscopes and stereographs [En ligne]
www.3dviewmax.com/page71.htm (pages consultées le 28 mars 2003)

Source : circuit web 'La consommation : une passion victorienne' de Joanne Burgess, Université du Québec à Montréal (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Cette photographie est une stéréographie, appelée aussi vue stéréographique. Il s'agit d'une carte contenant deux photographies quasi identiques. Toutefois, entre la prise des deux photographies, l'objectif de l'appareil photo s'est déplacé d'une distance latérale d'environ sept centimètres, soit l'écart moyen entre deux yeux. Cette distance crée un effet tridimensionnel lors du visionnement de la carte au moyen d'un stéréoscope.

  • Les chutes Niagara deviennent une destination touristique importante dès les années 1840. À la contemplation des chutes s'ajoutent bientôt d'autres attraits, dont la visite de la « Cave of the Winds » et une balade à bord du navire Maid of the Mist.

  • Quand

    Réalisée vers 1880, cette photographie des chutes Niagara est un exemple des nombreuses vues stéréographiques produites au XIXe siècle à l'intention des milliers de touristes qui visitent ce site spectaculaire tous les ans.

  • Qui

    D'abord réservées aux visiteurs fortunés, les chutes Niagara attirent une clientèle plus variée grâce à l'amélioration des moyens de transport. Très tôt, elles deviennent une destination de choix pour les jeunes mariés.