MP-0000.25.864 | Deux hommes abattant un gros arbre, C.-B. (?), vers 1895

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie, diapositive sur verre
Deux hommes abattant un gros arbre, C.-B. (?), vers 1895
Anonyme - Anonymous
Vers 1895, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
8 x 10 cm
Don de Mr. Stanley G. Triggs
MP-0000.25.864
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  bois (429) , bûcheron (11) , chien (27) , Colombie-Britannique ? (3) , duo (47) , équipement (19) , hache (3) , Industrie (1055) , mammifère (52) , Occupation (1110) , occupation (332) , Photographie (77678) , scie (2) , travail (392)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire
Voir les commentaires (2)

Clefs pour l'histoire

Tandis que l'industrie des pâtes et papiers consomme du bois mou comme l'épinette, d'autres essences plus résistantes intéressent les industries de la construction, de la confection de meubles et de la fabrication de machines. Le métier de bûcheron, avec ses haches de toutes tailles et formes et ses scies, constitue le gagne-pain de plusieurs milliers d'ouvriers. Ces travailleurs à l'emploi saisonnier, parlant les langues « étranges » de leur Europe de l'Est natale, sont oubliés par les syndicats implantés dans les villes. Très exploités, vivant dans des camps plus que rustiques, ils vont se tourner après 1905 vers des syndicats sympathiques à leur cause comme les Industrial Workers of the World, regroupement international réputé plus radical et dont les quartiers généraux se trouvent à Chicago.

  • Quoi

    On voit ici deux bûcherons, juchés à bonne hauteur, sur le point d'abattre un arbre gigantesque. La présence des haches et des scies nous rappelle que le travail sera mécanisé plus tardivement, c'est-à-dire aux environs de la Deuxième Guerre mondiale.

  • La Colombie-Britannique forme, avec le Québec et l'Ontario, l'une des trois principales provinces exportatrices de bois.

  • Quand

    La scène a été immortalisée vers 1895, avant l'essor de l'industrie des pâtes et papiers et les débuts de la syndicalisation.

  • Qui

    La coupe de bois est alors un travail saisonnier commençant à l'automne et se terminant au printemps. Les fermiers y gagnent un revenu d'appoint. Les immigrants et les chômeurs y trouvent aussi un emploi temporaire.