MP-0000.223 | Groupe huron-wendat de Wendake (Lorette) à Spencerwood, Québec, QC, 1880

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Groupe huron-wendat de Wendake (Lorette) à Spencerwood, Québec, QC, 1880
Jules-Ernest Livernois
11 février 1880, 19e siècle
Papier albuminé
24 x 31 cm
MP-0000.223
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Autochtone (375) , Ethnologie (606) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

En février 1880, une délégation de Lorette se rend à Spencerwood, la résidence du lieutenant-gouverneur du Québec. Le Grand Chef Paul Tahourenché harangue le nouveau lieutenant-gouverneur de l'époque, Monsieur Théodore Robitaille, en huron-wendat puis en français. Ses paroles furent rapportées dans L'Opinion publique du 11 mars 1880 :

Le jour est beau, le soleil au loin darde ses rayons et réjouit le coeur de tes enfants. Depuis longtemps, nos guerriers et nos chasseurs remarquaient sur la colline un arbre qui grandissait et dominait déjà de la tête le reste de la forêt [...] Tous nos vieux sont pour toi et pour celle qui partage les travaux comme les plaisirs de ton wigwam [...] Toutefois, nous ne voulions pas venir ici ayant les mains ouvertes et sachant que tu les avais ainsi, sans t'offrir un présent qui éveillera dans ton coeur, lorsque tes yeux se porteront sur lui, le souvenir de tes humbles et dévoués enfants de la forêt.

Le Grand Chef ainsi que Christine Gros-Louis présentent au lieutenant-gouverneur ainsi qu'à son épouse une paire de raquettes. S'ensuivent une collation, des chants et des danses. Monsieur Livernois (Studios Livernois) a pris la photographie illustrée ici et la fête s'est terminée à cinq heures.

  • Quoi

    Le premier lieutenant-gouverneur du Québec sous le régime français est Louis D'Ailleboust, originaire de Coulonge, en France. Il possède un immense domaine appelé la châtellenie de Coulonge. En 1676, le Séminaire de Québec en fait l'acquisition, puis en 1780, elle passe aux mains de Henry Watson Powell. L'endroit est vendu en 1811 à Michael Henry Perceval qui l'appelle « Spencerwood ». En 1860, un feu détruit la maison qui est reconstruite en 1862. En 1870, Spencerwood est vendu à la Province de Québec et devient officiellement le lieu de résidence du lieutenant-gouverneur.

  • Voici Spencerwood, la résidence du lieutenant-gouverneur du Québec. L'endroit est maintenant connu sous le nom de « Bois de Coulonge », à Québec. Depuis 1996, l'endroit appartient à la Commission de la capitale nationale du Québec.

  • Quand

    C'est en février 1880 que le lieutenant-gouverneur de l'époque, Monsieur Théodore Robitaille, tint une fête à sa résidence de Spencerwood, afin de souligner sa nomination.

  • Qui

    Cette photographie représente la délégation de Lorette, composée de 30 guerriers et femmes vêtus de leurs plus beaux atours, lors d'une visite à Spencerwood, la résidence du lieutenant-gouverneur du Québec.