MP-0000.158.89 | Les « Jours de festivités indiennes » de Banff, Alb., vers 1925

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie, diapositive sur verre
Les « Jours de festivités indiennes » de Banff, Alb., vers 1925
Anonyme - Anonymous
Vers 1925, 20e siècle
Plaque sèche à la gélatine
8 x 10 cm
Don de Mr. Stanley G. Triggs
MP-0000.158.89
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Alberta (50) , annuel (1) , Banff (7) , cheval (37) , cheval - équitation (98) , cour (1) , détail (50) , équitation (16) , foule (32) , horse (35) , hôtel (24) , Hôtel Banff Springs (3) , Indian Days (1) , Ouest (2) , Photographie (77678) , Transport (2518)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Description

"Les Indiens de Banff : La réserve Morley, près de Banff, regroupe un certain nombre d'Indiens Stoney. Chaque année, en juillet, la réserve organise un des événements les plus courus de la région, le Indian Day , une journée spéciale au cours de laquelle des sports, des courses, etc. sont organisés. La photo montre un groupe d'Indiens dans la cour de l'Hôtel Banff Springs."

Extrait de "ACROSS CANADA BY C. P. R.", Section 5--The Canadian Rockies; livret, McGill University Illustrated Lectures, 1928.

Clefs pour l'histoire

Quand arrivent les années 1920, il y déjà un certain temps que les peuples des Premières nations des prairies ont signé les traités et se sont installés dans les réserves; leurs enfants fréquentent les pensionnats dirigés par les églises pour le compte du gouvernement, où plusieurs seront malades ou victimes de mauvais traitements. Maintenant que le gouvernement semble avoir réglé la « question des Indiens », on apprécie les traditions « pittoresques » des membres des Premières nations-du moins, celles autorisées par les autorités. Les « Jours de festivités indiennes » qui ont lieu au Banff Springs Hotel sont appréciées des touristes, qui aiment les vêtements autochtones et éprouvent du plaisir à voir galoper et crier les « guerriers » à cheval. Cette célébration est l'occasion pour des interprètes autochtones de gagner un peu d'argent et personne n'y trouve à redire. Quarante ans plus tôt, à l'époque de la Rébellion de 1885, leurs pères éveillaient la peur des colons; aujourd'hui, ils sont vus comme une attraction touristique.

  • Quoi

    Voici une photographie des « Jours de festivités indiennes », une occasion pour les touristes d'admirer les vêtements autochtones et de voir de près les « guerriers » à cheval.

  • La photographie a été prise devant le Banff Springs Hotel, à Banff, en Alberta.

  • Quand

    En 1925, lorsque cette photographie a été prise, les Premières nations de la région participaient à des manifestations de ce genre, essentiellement pour le bénéfice des touristes.

  • Qui

    Les participants ne sont pas identifiés; peut-être s'agit-il de membres de la Première nation pied-noir.