MP-0000.158.126 | Mine de charbon Galt, Chemin de fer Canadien Pacifique, Lethbridge, Alb., vers 1923

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie, diapositive sur verre
Mine de charbon Galt, Chemin de fer Canadien Pacifique, Lethbridge, Alb., vers 1923
Anonyme - Anonymous
Vers 1923, 20e siècle
Plaque sèche à la gélatine
8 x 10 cm
Don de Mr. Stanley G. Triggs
MP-0000.158.126
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , industrielle (826) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Description

"Les mines de charbon : Au lieu de suivre la ligne principale jusqu'à Vancouver, nous pouvons emprunter une autre route à environ une centaine de milles plus au sud. Revenant sur nos pas jusqu'à Calgary, nous prendrons ensuite la direction sud vers la petite ville prospère de Lethbridge, pour ensuite bifurquer à l'ouest. Cette route passe à travers le col Crow's Nest la région des lacs du sud de la Colombie-Britannique et la vallée Kettle. S'étend alors sous nos yeux un paysage diversifié : lacs magnifiques, chaînes de montagnes impressionnantes, cultures fruitières et mines de charbon et de métal. On peut voir sur la photo une des mines Galt à Lethbridge, appartenant au Canadien Pacifique."

Extrait de "ACROSS CANADA BY C. P. R.", Section 6--Southern British Columbia; livret, McGill University Illustrated Lectures, 1928.

Clefs pour l'histoire

Dans l'Ouest canadien, l'arrivée du chemin de fer Canadien Pacifique stimule, là aussi, les activités minières. De riches gisements de charbon, découverts auparavant dans le sud de l'Alberta, deviennent attrayants en raison des possibilités d'écouler la production vers les marchés de l'Est. Une des plus importantes villes minières de l'Ouest demeure sans contredit Lethbridge qui sera reliée rapidement au réseau principal du Canadien Pacifique. Si, au départ, l'exploitation s'y fait selon le procédé traditionnel, comme à la mine Eustis, c'est-à-dire en perçant des galeries horizontales sur les flancs des collines -minimisant ainsi le travail d'évacuation du minerai vers l'extérieur -, l'éloignement progressif des chantiers d'abattage à l'intérieur du gisement force les entreprises à creuser, dès les années 1890, des puits verticaux signalés par un chevalement.

  • Quoi

    Le chevalement et le moulin de la mine Galt restent entre les mains de la famille du même nom jusqu'en 1912, année où le Canadien Pacifique s'en porte acquéreur.

  • Le traitement du charbon de même que son tri, généralement confiés à une main-d'oeuvre jeune et peu expérimentée, s'effectue dans le moulin jouxtant le chevalement.

  • Quand

    En 1919, soit quelques années avant que la photographie ait été prise, la ville de Lethbridge compte 20 000 mineurs, ce qui en fait une des plus importantes villes minières du Canada.

  • Qui

    S'il est fréquent que les gisements soient découverts par des prospecteurs sans le sou qui sont contraints, par la suite, de vendre leurs droits à de riches entrepreneurs, la mine Galt doit son origine à Elliot T. Galt, fils de Sir Alexander T. Galt, riche homme d'affaires de Montréal qui fera fructifier sa découverte.