MP-0000.158.125 | Donald Smith, devenu Lord Strathcona, enfonçant le dernier crampon, CP, Craigellachie, C.-B., 1885 (copie réalisée vers 1928)

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie, diapositive sur verre
Donald Smith, devenu Lord Strathcona, enfonçant le dernier crampon, CP, Craigellachie, C.-B., 1885 (copie réalisée vers 1928)
Alexander Ross
1885, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
8 x 10 cm
Don de Mr. Stanley G. Triggs
MP-0000.158.125
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  cérémonie (14) , Colombie-Britannique (59) , CP (5) , foule (32) , Histoire (951) , Photographie (77678) , pose du dernier crampon (1)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Description

"Le dernier crampon : Trente milles au-delà de Revelstoke, à Craigellachie, un obélisque a été érigé le long de la voie ferrée pour commémorer l'achèvement de la construction du Chemin de fer Canadien Pacifique. C'est ici que le 7 novembre 1885, les rails en provenance de l'est ont croisé les rails provenant de l'ouest, concrétisant le rêve tant attendu d'un chemin de fer transcontinental canadien. On reconnaît sur cette photographie de ce jour historique trois entrepreneurs canadiens, Sir Donald Smith (futur Lord Strathcona), enfonçant un crampon doré, M. Sandford Fleming (futur Sir Fleming) qui se tient derrière lui, et M. William Van Horne (futur Sir Van Horne) à gauche. De Craigellachie, il nous faudra une heure pour atteindre Sicamous, où nous prendrons un temps de repos."

Extrait de "ACROSS CANADA BY C. P. R.", Section 5--The Canadian Rockies; livret, McGill University Illustrated Lectures, 1928.

Clefs pour l'histoire

Cette version coloriée à la main de ce qui est peut-être la photographie la plus célèbre au Canada est l'oeuvre d'Alexander Ross. Comme les nombreuses photos prises en ce 7 novembre 1885 à Craigellachie, près de Revelstoke, en Colombie-Britannique, elle immortalise la pose du dernier crampon du Chemin de fer du Canadien Pacifique (CP) par Donald Smith (devenu plus tard Lord Strathcona). Le Canada, qui n'a pas encore vingt ans, est désormais uni par les rails d'un océan à l'autre, grâce en grande partie aux efforts d'entrepreneurs écossais. Ce jour-là en effet, l'atteinte du «rêve national» a au moins trois liens avec l'Écosse : Smith (1820-1914) est né en Écosse, tout comme Sandford Fleming, administrateur du CP et ancien ingénieur en chef du projet du CP pour le gouvernement. (C'est le grand homme coiffé d'un haut-de-forme que l'on voit derrière Smith.) Enfin, Craigellachie a été nommé ainsi d'après un lieu situé dans le Morayshire, une région de l'Écosse où Smith a grandi.

  • Quoi

    C'est à Donald Smith, le plus âgé des quatre administrateurs du CP présents lors de la cérémonie, que revient l'honneur d'enfoncer le dernier crampon. Mais il rate son premier coup de marteau, faisant ainsi plier le crampon qui sera rapidement remplacé par un autre.

  • La photographie a été prise à Craigellachie, près de Revelstoke, C.-B., où l'événement est aujourd'hui commémoré par un cairn.

  • Quand

    Le dernier crampon fut posé le 7 novembre 1885, soit 14 ans après que la Colombie-Britannique eut exigé, comme condition à son adhésion à la Confédération canadienne, le début de la construction d'un chemin de fer transcontinental dans les deux ans, et son achèvement dans les dix ans.

  • Qui

    À droite de la voie ferrée, l'homme qui fixe l'objectif, une main posée sur la hanche, est James Ross (un autre Écossais). En 1882, il avait été chargé de la construction de la ligne du CP située en montagne.