MP-0000.103.7 | Campement Sheep, Alaska, 1897

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie, diapositive sur verre
Campement Sheep, Alaska, 1897
Edwin Tappan Adney
1897, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
8 x 8 cm
MP-0000.103.7
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  événement (534) , Histoire (951) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

La découverte d'or dans le ruisseau Bonanza a été faite en août 1896 par deux hommes de la nation Tagish, Skookum Jim et Dawson Charlie, et leur partenaire, George Carmack (voir leur histoire dans le Temple de la renommée du secteur minier canadien). Après avoir pris presque un an à atteindre l'« extérieur » (c'est ainsi que les habitants du Nord appellent le reste du monde), la nouvelle se répand au sud, et des dizaines de milliers de personnes partent pour le Nord, vers la ville de Skagway, en Alaska, en direction des cols de la chaîne Côtière. C'est à Sheep Camp que les mineurs se préparent à l'ascension du col Chilkoot. Cette photographie doit avoir été prise en automne, puisqu'en hiver une épaisse couche de neige recouvre le sol. Le 3 avril 1898, une avalanche à cet endroit a fait 40 victimes.

Source : circuit web 'En route pour le Klondike! La quête vers l'or' de William R. Morrison, University of Northern British Columbia (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Il ne s'agit pas vraiment d'une communauté mais d'un regroupement de tentes à proximité du pied du col Chilkoot, où les mineurs se reposent avant de tenter la terrible ascension.

  • Les tentes sont plantées sur la piste Chilkoot, entre Skagway, en Alaska, et la frontière internationale, au sommet du col Chilkoot.

  • Quand

    La prise de vue date de 1897, à l'automne probablement bien qu'il n'y ait pas de neige au sol, puisque la nouvelle de la découverte de l'or s'est répandue au début de l'été.

  • Qui

    Les tentes étaient utilisées pendant quelques jours par certains des milliers d'hommes et de femmes qui franchiront le col, dans un fouillis de marchandises et de débris.