ME984X.59.1-2 | Bourse

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Bourse
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone : Iroquois ou Anishinaabe
1775-1825, 18e siècle ou 19e siècle
12.5 x 18.5 cm
Don de Mrs. Gladys E. Harris
ME984X.59.1-2
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Bourse (184)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

REVÊTIR LE POUVOIR

Voici une petite bourse en peau de cerf tannée et fumée, décorée de piquants de porc-épic teints en blanc, orange, noir, vert et bleu, qui ont été appliqués en forme de zigzag. La couture inférieure est bordée de cônes en tôle remplis de poil d'animal teint en rouge. La bourse est munie d'une courroie de fibres végétales naturelles (possiblement de la racine d'épinette) qui ont été tissées aux doigts et tressées.

Comme les peuples de toutes les cultures, les autochtones expriment leurs valeurs et leur statut en marquant leurs corps, en portant des vêtements qui les distinguent et en transportant des objets uniques et d'une grande beauté. Les diplomates autochtones du 18e siècle se démarquaient souvent par leur allure frappante. Les leaders qui étaient des guerriers accomplis - mais aussi les autres, hommes et femmes - supportaient la douleur du tatouage afin d'arborer sur la peau des motifs isolés et des dessins élaborés. Les observateurs européens présents lors des négociations des traités nous ont aussi laissé des descriptions de marques de peinture sur la peau, de chevelures, de coiffures et de tenues vestimentaires typiques.

  • Quoi

    Voici une petite bourse de peau formée de quatre pièces distinctes qui ont été cousues avec du tendon et du fil de coton ou de lin. Des piquants de porc-épic teints en blanc, orange, noir, vert et bleu ont été appliqués en forme de zigzag. Le bas de la bourse est bordé de cônes en tôle remplis de poil d'animal teint en rouge.

  • Les bourses décorées de motifs en piquants de porc-épic étaient produites sur tout le territoire des Forêts de l'Est, et c'est pourquoi il est difficile d'établir avec précision la source de cette pièce. Néanmoins, le style de la décoration en piquants de porc-épic présente des similitudes avec les vêtements et les accessoires fabriqués dans la région centrale des Grands Lacs.

  • Quand

    Le style distinctif de cette bourse, l'utilisation de tendon en guise de fil à coudre et l'absence de matières européennes acquises par le troc sont tous des éléments qui indiquent qu'il s'agit d'un objet ancien, datant possiblement de 1775-1825.

  • Qui

    Le style de la broderie en piquants de porc-épic et l'ajout d'une croix indiquant les quatre points cardinaux sont typiques du travail réalisé par les artistes anishinaabe de la région des Grands Lacs. La bourse pourrait aussi avoir été fabriquée par un artiste iroquois ou huron-wendat.