ME982X.519.1-2 | Mocassin

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Mocassin
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone: Huron-Wendat
1840-1860, 19e siècle
5 x 4.5 x 13.8 cm
Don de Miss Anne McCord
ME982X.519.1-2
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Mocassins (232)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

La peau d'orignal sert à la confection de mocassins comme ceux-ci et de souvenirs destinés à la vente, tels que les magnifiques paniers en vannerie de frêne que fabriquent également les femmes. Les Hurons-Wendats se rendent même jusqu'à Québec pour vendre leurs souvenirs et pour acheter des victuailles et autres nécessités avec le produit des ventes. On note ainsi une augmentation de la fabrication artisanale parallèlement à une diminution des activités d'agriculture et de chasse. Après 1857, plus de 3 000 peaux d'orignal par an sont nécessaires à la fabrication artisanale. On va même jusqu'à importer des peaux d'antilope d'Afrique, afin de répondre à la demande.

  • Quoi

    Les mocassins de fabrication traditionnelle (tannage et boucanage des peaux) magnifiquement décorés de crin d'orignal étaient très en demande au 19e siècle et les Huronnes-Wendates en confectionnaient de très beaux.

  • C'est à Wendake que les visiteurs pouvaient se procurer ces mocassins. Parfois même, les Hurons-Wendats allaient les vendre à Québec, situé à proximité.

  • Quand

    Ces mocassins ont été confectionnés dans les années 1840-1860, au moment où la broderie au crin d'orignal était en plein essor.

  • Qui

    Le tannage et le boucanage des peaux étaient assurés par les mégissiers de la communauté, mais ce sont principalement les Huronnes-Wendates qui fabriquaient les mocassins.