ME982X.484 | Ceinture tissée à la main

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Ceinture tissée à la main
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone : Anishinaabe ou Iroquois ou Huron-Wendat
1775-1800, 18e siècle
6.2 x 140 cm
Don de Mrs. Gladys E. Harris
ME982X.484
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Ceinture diagonale (ceinture flêchée) (57)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les autochtones tissaient avec les doigts des poils d'animaux entortillés afin de créer des ceintures et des sacs bien avant l'arrivée des Européens. Après l'introduction des fils de laine par les Européens, ils ont commencé à utiliser ce nouveau matériau pour fabriquer des ceintures et des sacs tissés aux doigts, qu'ils ornaient de perles blanches. La ceinture que l'on voit ici a été tissée aux doigts avec du fil de laine peignée, sans doute obtenu en effilochant des segments d'une couverture de traite. Les perles ont été enfilées sur un fil séparé et tissées dans le tissu pour produire les motifs de losange sur le devant et les lignes verticales à chevrons au dos. Des piquants de porc-épic ont été utilisés pour envelopper la frange formée par le fil de chaîne, qui se termine par des cônes en tôle remplis de poil de cerf ou d'orignal teint. En examinant de près cette ceinture, on constate qu'elle a pu être fabriquée à même deux pendants de jarretière, des lanières décoratives attachées aux jarretières afin de maintenir les jambières en place.

  • Quoi

    Les tissus de fabrication autochtones qui ont survécu depuis le 18e siècle témoignent de la créativité avec laquelle les objets de traite européens étaient intégrés aux techniques décoratives plus anciennes. Des perles de verre ont été ajoutées dans l'armure de cette ceinture de laine tissée aux doigts.

  • Nous ignorons où exactement cette ceinture a été fabriquée. Cependant, la technique de fabrication des ceintures et des courroies tissées aux doigts avec des fils de laine était largement répandue à travers les régions des Forêts de l'Est et des Grands Lacs.

  • Quand

    La plupart des ceintures tissées aux doigts et décorées de minuscules perles blanches qui se trouvent aujourd'hui dans les collections muséales datent de la période se situant entre 1775 et 1800. Comme nous ignorons quand exactement cette ceinture-ci a été acquise, nous avons conclu qu'elle date probablement du dernier quart du 18e siècle.

  • Qui

    Les jarretières, les ceintures et les courroies tissées aux doigts étaient fabriquées par tous les groupes autochtones vivant dans les Forêts de l'Est. Cette ceinture a sans doute été fabriquée par une artiste iroquoise, anishinaabe ou huronne-wendate.