ME982X.329.1-2 | Modèles réduit de lampe et de marmite

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Modèles réduit de lampe et de marmite
Anonyme - Anonymous
Arctique central
Inuit
Vers 1915, 20e siècle
1.2 x 2.1 x 6.5 cm
Don de J. J. O'Neill
ME982X.329.1-2
© Musée McCord
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Plusieurs membres de l'Expédition arctique canadienne (1913-1918) sont des dirigeants de la Commission géologique du Canada, travaillant sous la direction du ministère du Service naval. Puisqu'elle a pour mandat de travailler dans deux régions distinctes situées à bonne distance l'une de l'autre, l'Expédition est scindée en deux groupes, l'un étant affecté au sud, et l'autre au nord.

Le géologue J. J. O'Neill (1886-1965) fait partie du groupe du Sud de l'Expédition arctique canadienne avec l'ethnologue Diamond Jenness et plusieurs autres, dont le directeur, R. M. Anderson. Le groupe du Sud a pour mission de mener une étude triennale sur le continent arctique et les îles adjacentes. En 1922, Diamond Jenness publie son rapport sur les Kilusiktormiuts (golfe du Couronnement, Territoires du Nord-Ouest), parmi lesquels il a vécu pendant trois ans. Le rapport d'O'Neill sur la géologie de la côte arctique du Canada sera publié en 1924. Dirigé par Vilhjálmur Stefánsson, le groupe du Nord doit faire le tour de la mer de Beaufort et de l'archipel Arctique. Cette expédition connaît toutefois une fin tragique lorsque le bateau à bord duquel voyagent les hommes, le Karluk, est écrasé par les glaces, causant la mort de onze personnes.

  • Quoi

    Ces modèles de lampe et de marmite représentent deux objets domestiques très importants chez les Inuits. La lampe en pierre permettait non seulement de s'éclairer durant les longues journées d'hiver, mais elle réchauffait également l'intérieur des maisons de neige. La lampe, qui reposait sur une plateforme de cuisson et qui contenait de l'huile de phoque ou de baleine, était utilisée pour faire chauffer la marmite. Puisque les sources de stéatite étaient rares, nombreux étaient les Inuits à se procurer leurs lampes et leurs marmites grâce au troc pratiqué avec d'autres groupes inuits.

  • Ces modèles ont été acquis aux environs de l'île Victoria. Les deux tiers de l'est de l'île sont situés au Nunavut, alors que la partie occidentale se trouve dans les Territoires du Nord-Ouest.

  • Quand

    Ces modèles de lampe et de marmite ont été acquis en 1915 par J. J. O'Neill.

  • Qui

    Ces modèles de lampe et de marmite ont été fabriqués par Kaijoranna, un Inuit de l'île Victoria. Ils ont été acquis par l'ethnologue Diamond Jenness, membre de l'Expédition arctique canadienne de 1913-1918, qui les a plus tard donnés à J. J. O'Neill. Diamond Jenness a publié un rapport sur les Kilusiktormiuts en 1922.