ME940.1.1.1-2 | Mocassin

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Mocassin
Anonyme - Anonymous
Autochtone : Iroquois ou Déné
1800-1830, 19e siècle
8.5 x 10.5 x 26.7 cm
Don des Misses Sweeny
ME940.1.1.1-2
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Mocassins (232)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Ces mocassins sont en peau de cerf tannée et fumée. L'empeigne et les revers sont décorés de motifs en piquants de porc-épic appliqués en zigzag et de motifs tissés au métier. Le motif de la double courbe qui émerge de chaque côté de l'empeigne pourrait être la représentation visuelle du Grand Arbre qui constitue l'axe central vertical de l'univers dans la cosmologie autochtone du Nord-Est. Les revers sont bordés de cônes en tôle remplis de poil d'animal teint.

Lorsque les matières européennes comme les tissus et les perles de verre sont devenues accessibles par la traite des fourrures, les Amérindiens leur ont donné une signification et une fonction nouvelles dans cet univers autochtone distinctif. Les diplomates autochtones portaient souvent des combinaisons originales de vêtements traditionnels et européens. Les autochtones ont notamment continué à fabriquer et à porter des mocassins longtemps après l'intégration de matières et de vêtements européens dans leurs styles vestimentaires.

  • Quoi

    Ces mocassins à pointe froncée aux revers repliés sont abondamment décorés d'une broderie en piquants de porc-épic appliquée en bandes tissées et en motifs de zigzag. Les revers sont bordés de cônes en tôle qui faisaient un bruit de tintement.

  • Il semble que des mocassins de ce style étaient fabriqués dans une grande partie de la région des Forêts de l'Est et des Grands Lacs.

  • Quand

    La broderie en piquants de porc-épic élaborée qui orne ces mocassins, de même que l'utilisation de teintures organiques, indiquent qu'il s'agit de mocassins anciens, datant d'environ 1800-1830. Les revers étaient jadis recouverts de laine rouge, qui fut enlevée à un moment indéterminé.

  • Qui

    Ces mocassins ont pu être fabriqués par une Iroquoise ou une Huronne-Wendate, mais ils pourraient tout aussi bien provenir d'un autre groupe de la vaste région du Nord-Est.