M999.81.131 | Le calvaire d'Hydro-Québec

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Dessin, caricature
Le calvaire d'Hydro-Québec
Serge Chapleau
1998, 20e siècle
Mine de plomb sur papier
43.1 x 35.6 cm
Don de M. Serge Chapleau
M999.81.131
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , dessin (18380) , Dessin (18637) , thèmes variés (1105)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

"Un « flash » visuel lors de la grande noirceur..."

Serge Chapleau

  • Quoi

    À la suite d'une tempête ayant laissé de vingt à trente millimètres de verglas sur le sud du Québec, la société Hydro-Québec voit son réseau affaibli et est incapable de maintenir son service sur l'ensemble du territoire qu'elle dessert. Des pylônes s'effondrent sous le poids de la glace et plusieurs lignes de transport d'électricité sont rompues, laissant les gens sans chauffage et sans lumière. Cette épreuve qui frappe les Québécois au coeur de l'hiver ravive les images de la tradition religieuse et se présente ici à travers l'évocation de l'étape la plus douloureuse du chemin de croix.

  • Ce sont plusieurs quartiers de Montréal ainsi que la Rive-Sud du Saint-Laurent, particulièrement la Montérégie, qui sont affectés par la plus grave panne d'électricité de l'histoire du Québec.

  • Quand

    Le 5 janvier 1998 s'abat une tempête exceptionnelle qui affecte une partie importante de la population du Québec en la privant d'électricité. Ce n'est que le 8 février, soit trente-cinq jours après le début de ce qu'il est convenu d'appeler la « crise du verglas », que les derniers abonnés sont enfin rebranchés au réseau d'Hydro-Québec.

  • Qui

    Au plus fort de la crise, plus de 900 000 abonnés - soit le tiers des abonnés du Québec - sont privés d'électricité. Afin d'éviter que les événements ne dégénèrent en une crise sociale, le premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, en appelle à la solidarité des Québécois et appuie constamment le PDG d'Hydro-Québec, André Caillé, dans ses apparitions à la télévision.