M998.51.159 | Rue Robert-Bourassa

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Dessin, caricature
Rue Robert-Bourassa
Serge Chapleau
1996, 20e siècle
Mine de plomb sur papier
43.1 x 35.5 cm
Don de M. Serge Chapleau
M998.51.159
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , dessin (18380) , Dessin (18637) , politique (10929)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

"« Sans paroles »... M. Bourassa venait de mourir. C'est un dessin qui voulait transposer clairement sa position politique."

Serge Chapleau

  • Quoi

    Robert Bourassa a été considéré par plusieurs comme un homme de compromis et, par d'autres, comme l'incarnation de l'ambivalence politique. Dans le dossier constitutionnel comme dans le dossier linguistique, il a souvent hésité entre deux voies avant d'élaborer une position médiane.

  • Au Québec, comme partout dans le monde, il est d'usage d'honorer les personnages marquants d'une société en donnant leur nom à des lieux et à des monuments publics. Par le panneau d'indication routière qu'il accole à une fictive rue « Robert-Bourassa », le caricaturiste fait un clin d'oeil à l'apparente contradiction qui, aux yeux de bon nombre, caractérisait cet homme politique.

  • Quand

    Le 2 octobre 1996, Robert Bourassa s'éteint à la suite d'une longue maladie qui l'a obligé à démissionner en 1993. Lise Bissonnette, directrice du Devoir, écrit alors dans un éditorial : « Robert Bourassa a épousé les aspirations de son peuple mais, en les portant, il a surtout épousé ses hésitations. Ainsi aura-t-il été un accompagnateur plutôt qu'un guide, un témoin de nos avancées et de nos reculs plutôt qu'un chef. Il aura pourtant réussi à se gagner, malgré tant de réserves, une forme d'amitié collective qui ne tenait pas seulement au courage extraordinaire qu'il aura démontré durant son combat discret avec un mal terrible, depuis 1990. »

  • Qui

    Robert Bourassa, chef du Parti libéral du Québec à deux reprises et premier ministre du Québec de 1970 à 1976, puis de 1985 à 1993. Né en 1933, il décède en 1996.