M998.48.5.1 | Brian Mulroney en perroquet

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Dessin, caricature
Brian Mulroney en perroquet
Aislin (alias Terry Mosher)
1991, 20e siècle
24.3 x 23.8 cm
Don de Mr. Terry Mosher
M998.48.5.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , dessin (18380) , Dessin (18637) , politique (10929)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

"Dans sa jeunesse, Brian Mulroney chantait des chansons irlandaises pour les patrons des compagnies américaines dans sa ville natale de Baie-Comeau. Avec le temps, les choses ont peu changé, et il a continué à faire de même, cette fois pour le président Ronald Reagan. Le Canada a toujours pu compter sur des leaders solides qui non seulement gardaient leurs distances par rapport aux Américains, mais qui essayaient d'empêcher les Canadiens de céder à la tentation de puiser dans la jarre à biscuits des Américains. Mulroney, cependant, a travaillé main dans la main avec les Américains. Dans cette caricature, j'ai dessiné un Mulroney au regard furtif en perroquet américain."

Terry Mosher (alias Aislin)

  • Quoi

    De nombreux Canadiens anglais perçoivent Brian Mulroney comme un chantre des politiques américaines. Proche du président Ronald Reagan, il est dépeint comme un perroquet qui ne peut que répéter ce qui se dit à la Maison-Blanche. Une analyse plus globale de la balance commerciale de cette période démontre cependant que l'économie canadienne a largement profité des politiques mises en place par l'équipe conservatrice de Brian Mulroney.

  • L'économie canadienne et l'économie américaine sont fortement intégrées. En effet, l'histoire et la géographie ont contribué à créer entre les deux pays des liens commerciaux importants. Comme les États-Unis ont une population près de dix fois supérieure à celle du Canada, plusieurs nationalistes canadiens voient dans l'abaissement des barrières tarifaires un danger pour le Canada.

  • Quand

    La volonté d'établir une zone de libre échange remonte au début du 20e siècle. Dès 1911, le premier ministre libéral Wilfrid Laurier propose un traité de réciprocité. Ce projet est toutefois abandonné, Laurier n'étant pas réélu. Paradoxalement, ce sont les conservateurs de Mulroney qui réaliseront ce projet avec l'appui de l'électorat. En 1988, la campagne électorale fédérale est entièrement dominée par le thème des relations commerciales et politiques avec les États-Unis : les conservateurs font élire 170 députés à la Chambre des communes alors que leurs plus proches rivaux, les libéraux de John Turner, en font élire 82.

  • Qui

    Brian Mulroney est né à Baie-Comeau, au Québec, en 1939. Il est chef du Parti conservateur et premier ministre du Canada de 1984 à 1993.