M997X.2.116 | Scie à glace

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Scie à glace
1825-1900, 19e siècle
Fer
25.8 x 232.7 cm
M997X.2.116
© Musée McCord
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Lors des chaleurs d'été, les Montréalais d'autrefois doivent se montrer ingénieux pour conserver certains aliments. Leur environnement immédiat leur offre une solution parfaite : récolter, en hiver, la glace des nombreux cours d'eau avoisinants. À partir de la mi-janvier, des ouvriers s'affairent donc à la coupe de la glace avec des scies longues et robustes, conçues à cette fin.

Recherche : Josée Bergeron, sous la supervision de Joanne Burgess, Ph.D., Laboratoire d'histoire et de patrimoine de Montréal et Forum canadien de recherche publique sur le patrimoine, UQÀM.

  • Quoi

    Le coupeur de glace manipule cette scie métallique à la verticale, la partie dentelée vers lui, en suivant le tracé déjà effectué par la charrue à glace.

  • Les blocs sont extraits avec des pinces, déposés sur des traîneaux et apportés dans d'immenses glacières, où ils sont entreposés jusqu'à l'été suivant. Dans ces entrepôts, munis de portes et de murs doubles, la glace est isolée avec de la paille et du bran de scie.

  • Quand

    Entre 1850 et 1940, le commerce de la glace s'est solidement structuré. Au départ, quelques petites entreprises ou individus s'y adonnent. Graduellement, le secteur se mécanise, se réglemente et s'organise autour de certaines grandes compagnies. Dans les années 1920, l'industrie de la glace est prospère, florissante et emploie plusieurs centaines de travailleurs saisonniers. Après 1940, la concurrence de la glace artificielle et l'entrée du réfrigérateur électrique dans la majorité des foyers montréalais entraînent son déclin.

  • Qui

    De mai à octobre, des marchands de glace parcourent la ville toutes les semaines pour approvisionner leurs clients. Ceux-ci sont des hôteliers, des marchands d'alimentation, des compagnies maritimes ou des ménages suffisamment nantis pour payer un abonnement. Les blocs de glace sont placés dans des glacières domestiques ou dans des trous creusés dans le sol et gardent les aliments au frais.