M997.63.2 | Trudeau: vous voulez acheter un petit Québécois, pas cher ?

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Dessin, caricature
Trudeau: vous voulez acheter un petit Québécois, pas cher ?
Normand Hudon
1969, 20e siècle
Encre, crayon et blanc opaque
20 x 22 cm
Don de Mme Arlette Hudon
M997.63.2
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , dessin (18380) , Dessin (18637) , Événements politiques au Québec ou au Canada (600) , Fédéral (334) , Masculin (1426) , Ottawa (71) , Parti libéral du Canada (243) , Partis politiques (800) , personnage (1484) , Pierre Elliott Trudeau (92) , Politiciens (859) , politique (10929) , Politique (1624) , Premier ministre (51) , provincial (501) , Québec (430) , Relations fédérales-provinciales (124) , Représentation symbolique (411)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

On représente ici le premier ministre Pierre Elliott Trudeau comme un personnage racoleur, prêt à user de tous les moyens pour attirer l'attention des électeurs canadiens-anglais, prêt à vendre un petit Québécois pas cher.

  • Quoi

    Un des principaux défis de Trudeau, un politicien québécois originaire de Montréal, est de séduire l'électorat du Canada anglais qui n'est pas nécessairement aussi sensible à ses charmes que le sont les électeurs de sa province natale. Lors des élections de 1972, le Parti libéral enregistrera d'ailleurs un net recul à l'extérieur du Québec.

  • Le drapeau, un Red Ensign qui s'apparente à l'ancien drapeau canadien ou aux drapeaux de l'Ontario et du Manitoba, porte à croire qu'il s'agit de la résidence d'un Canadien anglais.

  • Quand

    Pierre Elliott Trudeau participe à cinq campagnes électorales comme premier ministre ou comme aspirant à ce poste (1968, 1972, 1974, 1979, 1980).

  • Qui

    Les traits du bouledogue ressemblent à ceux de John Diefenbaker, ancien chef du parti Conservateur et ardent défenseur du Red Ensign, que les libéraux ont remplacé par l'unifolié en 1965.