M996.2.1.9x | Croquis de coquelicots tirés du carnet de croquis de Maryland de John McCrae

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Croquis
Croquis de coquelicots tirés du carnet de croquis de Maryland de John McCrae
John McCrae
Versh 1896, 19e siècle ou 20e siècle
Encre sur papier
2.5 x 7 cm
M996.2.1.9x
Cet artefact appartient à : © Guelph Museums
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Amateur de dessin, John McCrae a immortalisé dans ses carnets un grand nombre des expériences qui ont marqué sa vie. En 1896, dans un geste qui prend aujourd'hui des allures prophétiques, il dessine ces coquelicots et colle le croquis dans un livre.

In Flanders Fields a constitué une inspiration pour les « journées du coquelicot », à l'occasion desquelles les veuves et les orphelins vendaient des coquelicots qu'ils avaient confectionnés afin de récolter des fonds pour aider à la reconstruction de la France. Le 20 septembre 1919, la Légion américaine adopte le coquelicot comme emblème national du jour du Souvenir. Aujourd'hui, on porte le coquelicot à tous les mois de novembre afin de se souvenir collectivement des soldats disparus.

  • Quoi

    Ce dessin à l'encre provient d'un des carnets de McCrae, intitulé « A Maryland Summer ». McCrae aimait s'adonner au dessin, et a rempli plusieurs carnets au cours de sa vie.

  • McCrae a dessiné ces coquelicots près de Mount Airy, dans l'État du Maryland, aux États-Unis. Il apportait avec lui son carnet lors de ses promenades, et y dessinait plusieurs paysages naturels.

  • Quand

    En 1896, avant qu'il entame sa troisième année d'études de médecine, McCrae et plusieurs autres étudiants travaillent pendant tout l'été à titre d'internes au Mount Airy Convalescent Hospital for Sick Children (Maryland, É.-U.).

  • Qui

    Quand John McCrae vivait à Montréal, il était membre du Montreal Pen and Pencil Club. Ce club privé pour hommes réservé aux artistes et aux écrivains, qui a existé entre 1890 et 1966, s'était donné pour mission de promouvoir les arts et les lettres à Montréal par des lectures publiques, l'organisation d'expositions ainsi que la mise sur pied d'un festival annuel.