M996.10.175 | Vol au-dessus d'une élection de coucous

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Dessin, caricature
Vol au-dessus d'une élection de coucous
Serge Chapleau
14 novembre, 1976, 20e siècle
Encre sur papier
35.6 x 26.5 cm
Don de M. Serge Chapleau
M996.10.175
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Camil Samson (5) , Candidat (8) , Caricature (19359) , Caricature (294) , Chefs (428) , dessin (18380) , Dessin (18637) , Élection (200) , Événements politiques au Québec ou au Canada (600) , Jérôme Choquette (2) , Masculin (1426) , Parti libéral du Québec (243) , Parti Québécois (205) , Partis politiques (800) , Politiciens (859) , politique (10929) , Politique (1624) , provincial (501) , Québec (430) , Ralliement créditiste du Québec (8) , René Lévesque (85) , Robert Bourassa (105) , Rodrigue Biron (4) , Union Nationale (90)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

"J'étais un jeune caricaturiste en 1976 !

Nos amis politiciens sont ici représentés avec des camisoles de force, mais je dois vous dire que mon opinion politique a bien changé depuis... Maintenant, c'est moi qui devrais porter cette camisole !"

Serge Chapleau

  • Quoi

    La campagne électorale de l'automne 1976 est marquée par une cacophonie particulière : de petites formations politiques tirent profit du mécontentement à l'endroit du gouvernement libéral de Robert Bourassa. Le Parti québécois accède au pouvoir notamment parce qu'une partie des anglophones appuie l'Union nationale de Rodrigue Biron.

  • Les chefs politiques visitent les 110 circonscriptions que compte le Québec lors de la campagne électorale de 1976.

  • Quand

    L'élection du 15 novembre 1976 constitue un point tournant dans l'histoire contemporaine du Québec : pour la première fois, un parti souverainiste, le Parti québécois, prend le pouvoir et déclenche lors de son premier mandat un référendum sur la souveraineté-association.

  • Qui

    Robert Bourassa, alors chef du Parti libéral du Québec et premier ministre du Québec depuis 1970 ; Jérôme Choquette, chef du Parti national populaire, nouveau parti qui récolte peu d'appuis ; René Lévesque, chef du Parti québécois et premier ministre du Québec de 1976 à 1985 ; Camil Samson, chef du Ralliement créditiste, et finalement Rodrigue Biron, chef de l'Union nationale, un parti qui en est à sa dernière élection générale.