M994X.5.273.84 | L'école de Miss Canada (dédié au nouveau premier ministre)

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Impression
L'école de Miss Canada (dédié au nouveau premier ministre)
John Wilson Bengough
1886, 19e siècle
Encre sur papier journal
25.3 x 31.5 cm
Don du Dr. Raymond Boyer
M994X.5.273.84
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , Impression (4091) , politique (général) (2228)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

En 1873, le scandale du Pacifique secoue le monde politique canadien. John A. Macdonald (1815-1891), chef du Parti conservateur, a accepté l'argent versé par Hugh Allan (1810-1882) pour financer sa campagne électorale en échange du contrat de construction du chemin de fer transcontinental devant relier l'est du Canada à la Colombie-Britannique.

Le scandale éclate en avril et la preuve est publiée dans les journaux en juillet. En août, une commission royale est instituée par John A. Macdonald lui-même, mais celle-ci est fortement critiquée pour son manque de crédibilité. En novembre, le gouvernement de Macdonald est forcé de démissionner. Lord Dufferin (1826-1902), le gouverneur général, demande alors à Alexander Mackenzie (1822-1892) de former le nouveau gouvernement. Cette caricature illustre ce moment.

Assis aux côtés de Miss Canada (représentant le jeune pays), Lord Dufferin joue le rôle de l'instituteur dirigeant une classe d'« élèves » qui sont pour la plupart des députés fédéraux. Il met en garde Alexander Mackenzie, lui assurant qu'au moindre faux pas, il lui réservera le même sort qu'à John A. Macdonald, c'est-à-dire qu'il lui fera porter le bonnet d'âne.

  • Quoi

    Des détails dans cette caricature rappellent les événements récents. Sur le pupitre de l'instituteur se trouve une feuille sur laquelle sont inscrits : « Scandale du Pacifique » et « Résignation ». Au mur, il est possible de lire : « Maximes. L'honnêteté est la meilleure politique. Ne dites jamais de mensonge. Dites la vérité ».

  • La caricature est publiée à Toronto, dans Grip, une revue hebdomadaire satirique créée par le caricaturiste John Wilson Bengough (1851-1923).

  • Quand

    Cette caricature est publiée en novembre 1873, au moment où Mackenzie forme le nouveau gouvernement et avant qu'il ne convoque des élections pour février 1874.

  • Qui

    Parmi les hommes qui se tiennent face à Lord Dufferin et Miss Canada se trouvent des membres du nouveau gouvernement libéral, tels que le premier ministre Alexander Mackenzie, Edward Blake (1833-1912), George Brown (1818-1880) et E. B. Wood (1820-1882). Les conservateurs John A. Macdonald, Hector Louis Langevin (1826-1906), James Beaty (1798-1892) et Francis Hincks (1807-1885) sont aussi représentés.