M994X.5.273.53 | De Halifax à Vancouver

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Impression
De Halifax à Vancouver
Anonyme - Anonymous
1886, 19e siècle
Encre sur papier journal
31.5 x 25.3 cm
Don du Dr. Raymond Boyer
M994X.5.273.53
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , Impression (4091) , politique (10929)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

En 1869, la fédération canadienne a l'ambition d'étendre son territoire vers l'ouest. À l'époque, les dirigeants du pays, liés aux promoteurs industriels, sont soucieux de doter le nouveau pays de moyens de communication efficaces. Aussi, la construction de lignes de chemins de fer constitue l'une des conditions du succès de la Confédération canadienne. Mais les voisins du Sud, les États-Unis, pourraient bien faire obstacle au projet d'expansion du Canada en prenant possession des territoires situés à l'ouest. Cette année-là, les États-unis viennent de compléter un chemin de fer transcontinental et projettent de construire une nouvelle ligne près de la frontière canadienne. Deux ans plus tôt, ils avaient aussi fait l'acquisition du territoire de l'Alaska, au nord-ouest du continent.

Dans l'ouest, des Européens vivant dans la colonie de la Colombie-Britannique envisagent l'annexion de leur territoire aux États-Unis comme une solution logique. D'autres, qui souhaitent plutôt l'annexion au Canada, trouvent un nouvel argument lorsqu'en 1869, le Canada acquiert la Terre de Rupert (formée d'une partie des territoires actuels du nord du Québec, de l'Ontario, de la Saskatchewan, de l'Alberta, des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut et de tout le Manitoba). Le territoire du Dominion se trouve alors aux portes de leur colonie.

Dans cette caricature, Miss Canada fait connaître à son voisin du Sud, Cousin Jonathan, son projet d'étendre son territoire jusqu'en Colombie-Britannique et de le relier au reste du pays grâce au chemin de fer.

  • Quoi

    Le Canada rêve d'occuper tout le continent, d'un océan à l'autre, et de relier toutes les provinces par un chemin de fer. Il souhaite devancer son puissant voisin du Sud, qui possède déjà un chemin de fer transcontinental.

  • Dans cette caricature, le paysage montagneux derrière Miss Canada laisse deviner que cette scène fictive se déroule dans l'ouest du continent, au pied des montagnes Rocheuses.

  • Quand

    En 1869, le chemin de fer transcontinental canadien n'est encore qu'un projet. Ce n'est en réalité qu'à l'été 1870 que les représentants de la colonie de la Colombie-Britannique acceptent d'adhérer à la Confédération à la condition qu'un chemin de fer soit construit pour desservir leur province.

  • Qui

    Miss Canada personnifie la fédération canadienne, qui est constituée de quatre provinces en 1869. Cousin Jonathan représente les États-Unis, un pays qui compte à l'époque une population beaucoup plus importante que celle du Canada.