M994X.5.273.173 | La roquerie Neebing, une aubaine pour les corbeaux de l'opposition

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Impression
La roquerie Neebing, une aubaine pour les corbeaux de l'opposition
John Wilson Bengough
1886, 19e siècle
Encre sur papier journal
31.5 x 25.3 cm
Don du Dr. Raymond Boyer
M994X.5.273.173
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , Impression (4091) , politique (général) (2228)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

À la recherche de munitions plus efficaces pour attaquer le gouvernement du Dominion, l'opposition tenta de transformer en scandale l'achat par les autorités d'un bâtiment connu sous le nom de Neebing Hotel, situé quelque part sur la section du lac Supérieur du CP, alors en construction. On allégua qu'une somme exorbitante avait été versée au propriétaire du bâtiment pratiquement en ruines afin d'acheter son vote. La trivialité de l'affaire qui causa pourtant tout un émoi au Parlement suscita l'amusement général, surtout qu'il fut prouvé que l'accusation était très peu, voire aucunement fondée. (Extrait de: Bengough, John Wilson, A Caricature History of Canadian Politics: Events from the Union of 1841, as Illustrated by Cartoons from "Grip", and Various Other Sources, Toronto, The Grip Printing and Publishing Co, 1886.)

Caricature originellement publiée dans Grip, 29 septembre 1877