M994X.5.273.108 | Les pleureurs en chef

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Impression
Les pleureurs en chef
John Wilson Bengough
1886, 19e siècle
Encre sur papier journal
31.5 x 25.3 cm
Don du Dr. Raymond Boyer
M994X.5.273.108
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , Impression (4091) , politique (général) (2228)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Un esprit ingénieux qui travaillait pour le Mail avait, quelques mois auparavant, concocté un « scandale » aux dépens de l'hon. Archibald McKellar, membre du cabinet de l'Ontario. L'histoire, considérée dès le départ comme une blague, racontait que Monsieur McKellar avait acheté pour son appartement officiel le portrait d'une inconnue. Cette imputation de galanterie sur le compte du bucolique ministre, un homme qui n'avait rien du chevalier servant, était ce qui constituait le « point » de l'affaire. Le présumé tableau ne tarda pas à faire partie des munitions de l'opposition qui y faisait constamment référence comme celui de la « Petite Madame Untel ». À peu près au moment où fut publiée notre caricature, le comité des comptes publics obtint des explications d'Ewing & Co., auprès de qui certains tableaux avaient été achetés, tuant du coup la plaisanterie, et la « Petite Madame Untel » tomba dans l'oubli. Selon l'artiste, les principaux membres de l'opposition, Messieurs M. C. Cameron, A. Boultbee, C. J. Rykert et A. W. Lauder, devaient être grandement affligés par la perte soudaine d'une si grande alliée. (Extrait de: Bengough, John Wilson, A Caricature History of Canadian Politics: Events from the Union of 1841, as Illustrated by Cartoons from "Grip", and Various Other Sources, Toronto, The Grip Printing and Publishing Co, 1886.)

Caricature originellement publiée dans Grip, 12 septembre 1874