M992.111.1 | Inukshuk

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Sculpture
Inukshuk
Jusipi Nalukturuk
Inuit: Nunavimiut
1990-1992, 20e siècle
Pierre
300 x 270 cm
Don du Ministre des Affaires Culturelles du Quebec
M992.111.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Sculpture (394) , sculpture (117)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Description

L'inukshuk a été réalisé à l'occasion des travaux d'agrandissement et, dans le cadre de la politique de l'intégration des arts à l'architecture et à l'environnement du ministère des Affaires Culturelles du Québec. La sculpture a été réalisée par Jusipi Nalukturuk, assisté de Bobby Aupaluktuk et Allie Nartai. Il a d'abord été construit sur l'ile de Naqsaluk, au large d'Inukjuak au Nunavik. Une fois l'oeuvre achevée, les pierres constituant cette sculpture ont été numérotées et marquées, et l'inukshuk a alors été démantelé pour le transport. Il a été reconstruit dans les ateliers du Centre des arts contemporains du Québec à Montréal et, durant l'été 1992, a été présenté dans le Vieux-Port de Montréal dans le cadre du 1er Salon international de la sculpture extérieure de Montréal. Cette sculpture a été transportée d'un seul bloc à son emplacement devant le Musée.

L'inukshuk mesure plus de 3 mètres de haut et 2,7 mètres de large et pèse 9 tonnes. Il est composé de quelques 200 pierres.

Clefs pour l'histoire

Les inukshuit (pluriel d'inukshuk) se retrouvent par centaines sur tous les territoires habités par le peuple inuit. Signifiant littéralement « qui agit à la place de l'homme », l'inukshuk est sûrement l'une des plus spectaculaires structures élevées par les inuit. Ces sculptures, le plus souvent en forme anthropomorphique, de taille et de forme diverses, sont érigées à des endroits stratégiques, généralement sur des promontoires visibles de très loin. Selon son lieu d'implantation, sa forme et son orientation, l'inukshuk remplit des fonctions très variées.

  • Quoi

    Utilisé comme signal, il indique par exemple la meilleure route à suivre, un lieu de campement idéal, la profondeur de la neige, une rivière dangereuse ou encore la piste des hordes de caribous. Édifié à un endroit précis, l'inukshuk est un précieux auxiliaire pour le chasseur, car il oriente ce dernier vers l'endroit où il lui est plus facile d'abattre les caribous.

  • Visible à de grandes distances, l'inukshuk qui se découpe nettement dans le ciel ou sur les étendues neigeuses, sert également de repère ou de balise, précieux guide pour le voyageur qu'il soit sur l'eau ou sur la terre ferme.

  • Quand

    Il signale aussi le lieu d'évènements importants, une mort, ou même des rencontres mémorables avec d'autres groupes.

  • Qui

    Enfin, outre ses fonctions pratiques, l'inukshuk prend souvent une dimension spirituelle - dressé à la mémoire d'un ancêtre regretté ou d'une personne importante, ou encore indiquant le lieu choisi d'un shaman.