M991X.5.795 | Memphis

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Dessin - esquisse
Memphis
John Henry Walker (1831-1899)
1878, 19e siècle
27.3 x 25.4 cm
M991X.5.795
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  désastre (71) , dessin (18380) , Dessin (18637) , Histoire (951)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire
Voir les commentaires (1)

Clefs pour l'histoire

Au XIXe siècle, l'iconographie insiste sur la face cachée, lugubre, de la ville. L'imaginaire populaire est alimenté par des représentations de la mort, vigilante et cruelle, prête à emporter les pauvres, les malades et les plus vulnérables. Avec l'industrialisation et l'urbanisation, la ville devient un lieu encore plus dangereux. À Montréal, les maladies contagieuses se propagent rapidement et la dégradation de l'environnement contribue également à une forte augmentation de la mortalité. La mortalité infantile se distingue comme l'un de plus grands fléaux de la fin du XIXe siècle et Montréal est en tête de ce triste palmarès avec un taux de décès chez les petits qui dépasse celui de toutes les grandes villes nord-américaines. Partout on accuse le lait de vache, utilisé en remplacement du lait maternel, d'être l'une des principales causes de la forte mortalité infantile.

  • Quoi

    Ce dessin réalisé par John Henry Walker (1831-1899) évoque un thème universel - la mort emportant les enfants - tout en représentant un événement historique précis.

  • La ville de Memphis est située dans l'État du Tennessee. Établie sur les berges du fleuve Mississippi, la ville est particulièrement vulnérable à la fièvre jaune, maladie virale transmise par les moustiques.

  • Quand

    Walker inscrit la mention « Memphis, 1878 » dans le coin droit de l'image. En effet, cette année-là, une épidémie de fièvre jaune s'abat sur cette ville, entraînant la mort de plus de 6 000 habitants.

  • Qui

    Dans les villes du XIXe siècle, les épidémies font le plus grand nombre de victimes au sein des populations démunies.