M989.397.95 | Le monstre du lac Meech

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Dessin, caricature
Le monstre du lac Meech
Aislin (alias Terry Mosher)
1988, 20e siècle
Crayon feutre et encre sur papier
26.5 x 29.7 cm
Don de Mr. Terry Mosher
M989.397.95
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Accord du lac Meech (35) , Brian Mulroney (44) , Canada (139) , Caricature (19359) , Caricature (294) , Débat constitutionnel (80) , dessin (18380) , Dessin (18637) , Événements politiques au Québec ou au Canada (600) , Parti progressiste-conservateur du Canada (109) , Partis politiques (800) , Politiciens (859) , politique (10929) , Politique (1624) , provincial (501)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

"En 1988, Brian Mulroney a fait la promesse de ramener le Québec dans le giron canadien si le pays approuvait l'accord constitutionnel du lac Meech. L'échec de l'accord, déclara-t-il gravement, causerait l'éclatement du Canada - de là cette caricature de Mulroney en monstre du lac Meech. En fait, l'accord n'a pas été ratifié, et le pays ne s'est pas encore effondré !!"

Terry Mosher (alias Aislin)

  • Quoi

    En 1982, le rapatriement de la Constitution canadienne se fait sans l'appui du Québec. Devenu premier ministre, Brian Mulroney s'emploie à corriger cette situation : l'accord auquel aboutit la conférence constitutionnelle du lac Meech vise à modifier la Constitution canadienne afin d'intégrer pleinement le Québec dans la fédération. Pour les indépendantistes québécois, l'accord est nettement insuffisant, alors qu'aux yeux de plusieurs Canadiens anglais, il concède au Québec un statut distinct inacceptable. En somme, pour les opposants des deux camps, les eaux tranquilles du lac Meech semblent abriter une créature monstrueuse que le caricaturiste représente sous les traits d'un Mulroney transformé en Frankenstein, le personnage du roman de Mary Shelley.

  • Le Québec, l'une des dix provinces canadiennes, regroupe le quart de la population du pays. Cependant, comme sa population est composée à 80 % de francophones, le Québec est différent des autres provinces et, depuis plusieurs décennies, réclame que soit reconnu ce statut particulier. L'accord du lac Meech cherche à reconnaître constitutionnellement le caractère distinct du Québec au sein de la société canadienne.

  • Quand

    Signé par le premier ministre canadien Brian Mulroney et par tous les premiers ministres des provinces en juin 1987, l'accord du lac Meech sera l'objet de nombreuses critiques, au Nouveau-Brunswick d'abord, puis dans les provinces de l'Ouest. Pour être enchâssé dans la constitution canadienne, l'accord doit être entériné par les dix parlements provinciaux le 23 juin 1990 au plus tard. À cette date, toutefois, l'accord n'a pas reçu l'assentiment de deux provinces, le Manitoba et Terre-Neuve. Cet échec provoque un fort regain du mouvement nationaliste au Québec.

  • Qui

    Brian Mulroney est né à Baie-Comeau, au Québec, en 1939. Il est chef du Parti conservateur et premier ministre du Canada de 1984 à 1993.