M985.230.5737 | Montréal - Asile des orphelins protestants, rue Sainte-Catherine

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Impression
Montréal - Asile des orphelins protestants, rue Sainte-Catherine
3 juillet, 1875, 19e siècle
Encre sur papier journal - Photolithographie
39.2 x 28.4 cm
Don de Mr. Colin McMichael
M985.230.5737
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , édifice (530) , Impression (4091)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Un observateur moderne peut beaucoup apprendre au sujet des philanthropes du passé en examinant les nombreux sites historiques qu'ils ont laissés derrière eux, soit une foule d'édifices et de parcs remarquables. Bien que la motivation de base de la philanthropie ait été une combinaison de considérations religieuses, humanistes et de contrôle social, les philanthropes faisaient également partie d'une élite urbaine consciente de ses privilèges et qui se voyait chargée d'une mission importante pour le développement des villes. Le philanthrope assumait notamment la responsabilité de traiter des problèmes sociaux, tout en ayant le désir d'établir des institutions sociales et culturelles dont sa ville pourrait s'enorgueillir. À cet égard, l'architecture revêtait une importance toute particulière. C'est pourquoi, les établissements philanthropiques étaient habituellement logés dans des édifices imposants et présentant une architecture soignée. Il était donc de mise d'inclure de telles institutions dans les parcours proposés aux visiteurs. C'est d'ailleurs ce qui explique cette anomalie qui faisait en sorte que la plupart des établissements de bienfaisance étaient situés dans les quartiers riches de la ville, plutôt que dans des secteurs facilement accessibles aux pauvres.

  • Quoi

    Ce croquis, tiré d'une édition de juillet 1875 de l'hebdomadaire montréalais The Canadian Illustrated News, illustre la façade du Montreal Protestant Orphan Asylum à cette époque. Les portes avant avaient été données par l'homme d'affaires Peter McGill (1789-1860).

  • L'orphelinat illustré ici fut construit en 1849, rue Ste-Catherine près de Drummond, au coeur du quartier huppé appelé le Golden Square Mile. En 1894, l'établissement fut déménagé à l'intersection des rues Summerhill et Côte-des-Neiges.

  • Quand

    Le Protestant Orphan Asylum fut fondé en 1822 par un comité de femmes de la classe moyenne supérieure. La société, incorporée en 1843, existe encore de nos jours, sous une forme différente.

  • Qui

    Durant tout le XIXe siècle, l'institution accueillit des orphelins. Au cours du XXe siècle, la société assouplit ses règles pour y admettre aussi des enfants qui n'étaient pas orphelins.