M984.102.1-2 | Raquettes

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Raquettes
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone: Huron-Wendat
1880-1890, 19e siècle
4.5 x 29.6 x 91 cm
Don de Mrs. M. E. Sylvia
M984.102.1-2
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Raquettes (47)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

La raquette est le sport d'hiver le plus populaire à Montréal dans les années 1870 et 1880. Pratiquée par les Amérindiens pour des raisons utilitaires, cette activité devient néanmoins sous l'influence anglaise un moyen de transport récréatif.

Les raquettes de forme foliée de ce genre sont utilisées au XIXe siècle par plusieurs amateurs de raquette. Ce modèle, principalement fabriqué et commercialisé par les Hurons, offre l'avantage de s'adapter à différents types de terrains.

À la fin du XIXe siècle, les membres des clubs de raquette montréalais s'adonnent surtout à de longues randonnées dans les sentiers du Mont Royal. Les plus intrépides peuvent cependant participer aux diverses épreuves, dont le sprint ou la course à obstacles, organisées tous les hivers par les clubs dans le contexte de compétitions.

Les heures de gloire de la raquette seront brèves. Dès les années 1890, un nouveau sport d'hiver suscite l'enthousiasme populaire : le hockey sur glace.

  • Quoi

    Ces raquettes sont faites de bois, de babiche, de métal, de coton et de fibre.

  • Cette paire de raquettes a été faite vers 1880 pour le Montreal Snowshoe Club, aussi appelé le Club de la Tuque Bleue.

  • Quand

    À la fin du XIXe siècle, les Hurons de Wendake, en banlieue de Québec, produisent la majorité des raquettes vendues aux clubs de raquetteurs.

  • Qui

    Cette paire de raquettes probablement fabriquée par les Hurons de Wendake imite néanmoins le style des raquettes traditionnelles des Iroquois des Eastern Woodlands.