M979.87.360 | La fabrique de coton d'Hochelaga

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Impression
La fabrique de coton d'Hochelaga
26 février 1874, 19e siècle
Encre sur papier - Photolithographie
16.3 x 27.5 cm
Don de Mr. Charles de Volpi
M979.87.360
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , Impression (4091) , industrielle (826)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire
Voir les commentaires (1)

Clefs pour l'histoire

La manufacture de coton d'Hochelaga de Victor Hudon est une importante filature de coton au 19e siècle. Elle compte 250 ouvriers en 1874.

À l'époque, plusieurs femmes et de nombreux enfants, qui n'ont parfois que 9 et 10 ans, sont employés dans les usines de fabrication de coton. Leurs tâches consistent notamment à retirer les fuseaux des métiers à filer et à déplacer les fournitures entre les machines à un salaire toujours inférieur à celui des adultes. Les apprentis fileurs ou tisseurs, pour leur part, travaillent souvent gratuitement durant plusieurs semaines.

Un machiniste oeuvrant à la filature Hudon témoigne devant la Commission royale d'enquête sur les relations entre le capital et le travail en 1888 (même si elle conserve son nom, la fabrique n'appartient plus, à cette époque, à Victor Hudon). Son témoignage évoque les difficiles conditions de vie des enfants employés dans cette manufacture. Il explique que plusieurs travaillent pieds nus parce qu'ils ne possèdent pas de chaussures ou parce qu'ils ne veulent pas abîmer la seule paire qu'ils ont. Il affirme également que les plus jeunes ont environ 10 ans, que la majorité ne fréquente pas l'école et ne sait ni lire, ni écrire.

  • Quoi

    Cette illustration de la manufacture Hudon constitue l'un des détails d'une gravure publiée dans le journal montréalais l'Opinion publique en février 1874 (le mois de l'ouverture de l'usine). La gravure, qui illustre plusieurs sociétés bancaires, commerciales et manufacturières, a aussi été publiée dans le Canadian Illustrated News en juin de la même année.

  • En 1874, la manufacture se trouve au 16, rue De Bresoles, dans le quartier Hochelaga situé dans l'est de Montréal. Selon un machiniste interrogé lors de la Commission royale d'enquête de 1886, il n'y aurait pas, dans cette localité, d'écoles du soir qui permettraient aux jeunes ouvriers de fréquenter l'école en dehors de leurs heures de travail.

  • Quand

    Il faut attendre 1884 et 1885 pour que le Québec et l'Ontario légifèrent relativement au travail des enfants. Ces années-là, les provinces interdisent l'embauche de filles de moins de 14 ans et des garçons de moins de 12 ans. Cependant, ces lois ne sont pas nécessairement appliquées.

  • Qui

    Les longues semaines de travail (comptant souvent soixante heures), les bas salaires et la discipline sont le lot des ouvriers des usines de textiles du 19e siècle. De plus, les machines, notamment leurs engrenages et leurs pièces mobiles, rendent le milieu de travail dangereux.