M976.54.1-2 | Massues

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Massues
1880-1900, 19e siècle
44 cm
Achat de Mr. D. Dickey
M976.54.1-2
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Massue (7)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

À la fin du XIXe siècle, les gymnases gagnent en popularité à mesure que les citoyens cherchent à se fortifier le corps et l'esprit.

Cette paire de massues, d'origine indienne, utilisée pour des exercices des bras un peu à la manière des haltères, avait généralement sa place dans un gymnase. Rapportées d'Inde en Europe, au début des années 1800, par les soldats britanniques qui s'en servaient pour leurs exercices militaires, elles deviennent populaires en Allemagne et en Tchécoslovaquie . Les citoyens de ces pays qui immigrent en Amérique du Nord au milieu des années 1800 apportent avec eux leur tradition de culture physique, et les massues font rapidement partie des programmes scolaires d'éducation physique, où la gymnastique est enseignée dans de nouveaux gymnases.

Le premier gymnase de l'Université McGill est construit en 1861, mais les cours d'éducation physique féminine ne seront accessibles aux femmes qu'en 1887 . Ces cours, dont les professeurs sont également des femmes, se poursuivront dans la salle de conférences du Royal Victoria College (collège féminin de McGill) lorsque celui-ci sera inauguré en 1900 .

  • Quoi

    Ces massues en bois d'origine indienne en forme de quille ont à leur extrémité une sorte de boutons destiné à empêcher qu'elles ne glissent des mains. Une base ovale permet de rajouter du poids.

  • Utilisées dans les gymnases, les massues servaient aux exercices individuels ou collectifs, parfois exécutés en musique.

  • Quand

    Ces massues indiennes ont été fabriquées et utilisées entre 1880 et 1900, époque où l'éducation physique acquiert une extrême importance dans la société victorienne.

  • Qui

    Lancées en mouvements circulaires, les massues contribuaient à développer les muscles des épaules, de la poitrine, du dos et de la taille.