M974.81.60.1-4 | Phonographe (jouet)

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Phonographe (jouet)
1930-1950, 20e siècle
44 x 45 x 34.8 cm
Don de Mrs. Nora Murchison
M974.81.60.1-4
© McCord Museum
Description
Mots-clés :  Jouet (148) , Phonographe (2)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Au tournant du 20e siècle, un mouvement pour l'éducation des enfants prend naissance aux États-Unis et atteint bientôt le monde scolaire canadien. Progressivement, les provinces adoptent des lois rendant obligatoire l'instruction scolaire (en Ontario en 1891, au Québec en 1943). Des réformistes valorisent une éducation centrée sur l'élève, où la motivation et l'épanouissement personnel sont au coeur des apprentissages. Ils se questionnent sur les approches pédagogiques, sur les aspects pratiques de la formation et sur le bien-être des enfants à l'école. Cette approche a une incidence sur l'enseignement de la musique en milieu scolaire au moment où se répandent de nouveaux outils de diffusion de la musique : la radio et le gramophone. Dans ce contexte, des compagnies de phonographe se lancent même dans la production de matériel pédagogique.

  • Quoi

    Ce phonographe permet de faire jouer des disques 78 tours, c'est-à-dire qui effectuent 78 tours par minute sur l'appareil. Ces premiers disques seront remplacés par des microsillons en vinyle de 45 ou de 33 tours par minute.

  • L'Allemand Émile Berliner (1851-1929), inventeur du gramophone et du disque plat, ouvre à Montréal en 1897 une usine de fabrication de disques, la Berliner Gramophone Company, puis un studio d'enregistrement rue Peel.

  • Quand

    En 1888, Émile Berliner invente le disque plat, support d'enregistrement qui remplace peu à peu les cylindres de cire et de métal sur lesquels on enregistrait la voix et la musique depuis 1877.

  • Qui

    Le Français Charles Cros (1842-1888) a l'idée d'un appareil d'enregistrement et de reproduction du son en 1877. La même année, l'Américain Thomas Edison (1847-1931) dépose le brevet du phonographe.